Omar

par ffred  -  26 Octobre 2013, 12:35  -  #2013, #Drame, #Palestine, #Cannes, #4*

Omar : Affiche

 

Omar vit en Cisjordanie. Habitué à déjouer les balles des soldats, il franchit quotidiennement le mur qui le sépare de Nadia, la fille de ses rêves et de ses deux amis d'enfance, Tarek et Amjad. Les trois garçons ont décidé de créer leur propre cellule de résistance et sont prêts à passer à l'action. Leur première opération tourne mal...

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai écouté le bon bouche à oreille et suis allé voir ce film palestinien (une rareté) pas prévu à mon programme. Je ne le regrette pas. J'ai trouvé le film très fort et désespéré. Une vraie tragédie grecque sur fond de conflit israélo-palestinien. Un triangle amoureux ou la guerre, la manipulation et la jalousie vont faire voler en éclat l'espoir d'une vie meilleure pour Omar. La mise en scène reflète bien une certaine urgence de vivre que doivent connaître bon nombre de jeunes palestiniens. Cela va droit au but sans chichi, ni fioriture ou pathos (mais sans doute un peu trop manichéen). Direct, tendu, franc, solide, réaliste. Le scénario est superbement écrit. On y croit, on espère, on tremble et on souffre avec les personnages. C'est stressant, haletant, drôle parfois, dur souvent et les retournements de situation sont inattendus. Le montage est serré, les images superbes. Les comédiens, tous non-professionnels (sauf le policier israélien), sont absolument formidables, le charismatique Adam Bakri en tête.

Comme quoi, avec peu de moyens, du talent, de la passion et de la conviction on peut faire du grand, bon et beau cinéma. Omar est un film touchant et puissant qui fait réfléchir, qui ne laisse pas indifférent et dont on ne ressort pas indemne. Une très belle émotion, une très belle surprise.

Omar
OmarOmar