Borgman

par ffred  -  21 Novembre 2013, 08:22  -  #2013, #4*, #Drame, #Cannes, #Thriller, #Jeroen Perceval, #Jan Bijvoet

Borgman : Affiche

 

Camiel Borgman surgit dans les rues tranquilles d’une banlieue cossue, pour sonner à la porte d’une famille bourgeoise. Qui est-il ? Un rêve, un démon, une allégorie, ou l’incarnation bien réelle de nos peurs ?

 

Après Post Tenebras Lux, voici sans doute le film le plus barré de l'année. Présenté en compétition officielle à Cannes cette année, le nouveau film de Alex Van Warmerdam (Les habitants, La robe) est aussi absurde qu'étrange et intriguant. Comme dans le Reygadas, rien ne nous est expliqué. On ne sait pas d'où viennent ces personnages, ce qu'ils veulent, où ils vont... On ne peut pas dire que cela fasse peur, mais l'ambiance et l’histoire sont juste...bizarres. Le rythme est lent mais jamais ennuyeux. Le scénario est parfaitement écrit, pas trop bavard, imposant un suspens assez jubilatoire, prenant le temps de bien planter le décor, les lieux et les protagonistes. A la fois drôle, cynique, désespéré et passablement anxiogène. La mise en scène est fluide mais forte, sans accroc, une superbe maitrise. J'ai beaucoup pensé à Haneke (mais pas celui d'Amour), tandis que l'ami Mymp (qui m'a trainé voir le film malgré le froid, la pluie, l'heure tardive et une journée fatiguante, merci à lui donc...) y a vu aussi du Pasolini. Les acteurs sont tous fantastiques (même les enfants) et ont vraiment la gueule de l'emploi. Visuellement c'est magnifique. Le décor froid de la maison ultra moderne, sur des tons gris, ne fait qu'accentuer un certain sentiment de malaise. Bref, Borgman est un véritable ovni cinématographique comme on en voit malheureusement trop peu souvent. Il nous laisse dans un étrange état, avec une foule de questions dont chacun aura des réponses différentes selon son ressenti et ses croyances. Un film mystérieux, dérangeant et fort, un thriller aux limites du fantastique. Tel un film de David Lynch, tout autant réjouissant qu'il nous laisse dans une grande perplexité. A ne pas mettre devant un esprit trop cartésien donc...

Borgman
BorgmanBorgmanBorgman

mymp 22/11/2013 12:41

'Tain comment t'y vas, deux coups de coeur à la suite ! Ouais moi je suis comme ça, j'aime bien traîner quoi ! En tout cas ce Borgman m'a donné envie de découvrir les autres films de Van Warmerdam (Les habitants surtout qui vient de sortir en DVD) que j'avais raté à l'époque.