Inside Llewyn Davis

par ffred  -  7 Novembre 2013, 08:07  -  #2013, #3*, #Frères Coen, #Biopic, #Oscar Isaac, #Carey Mulligan, #John Goodman, #Justin Timberlake, #Adam Driver

Inside Llewyn Davis : Affiche

 

Une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu'un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu'il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l'aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n'importe quel petit boulot...

 

Les films des frères Coen sont de ceux qu'on ne rate pas. Depuis le génial Sang pour sang leur filmographie est en dents de scie avec quelques chefs d'oeuvres (Fargo, The barber), quelques films mineurs et quelques bons films. Ce nouvel opus fait plutôt parti de la troisième catégorie. Pas leur meilleur, pas leur moins bon non plus. Inside Llewyn Davis est une jolie errance, mélancolique, pessimiste et un peu désespérée, de clubs poussièreux en canapés défoncés, de New York à Chicago. Tirée d'une histoire vraie, le scénario nous ballade, sans vraiment d'effets dramatiques, mais avec humour et nostalgie, le temps d'une semaine cruciale dans la vie du chanteur folk Llewyn Davis (Dave Van Ronk dans la réalité). On s'attache au personnage, il est touchant, voir émouvant, mais cela ne décolle jamais vraiment. On suit ses déboires sans ennui mais sans grande passion non plus. L’intérêt vient surtout de l’interprétation. Oscar Isaac (Agora, Drive...) trouve enfin un vrai premier grand et beau rôle. Il y est très convaincant. Si Justin Timberlake et Carey Mulligan assure un minimum syndical, John Goodman et Garrett Hedlund forment un duo aussi drôle que décalé. Les images sont magnifiques, la bande-son très sympathique et la mise en scène toujours agréable. Mais malgré son Grand Prix à Cannes, Inside Llewyn Davis restera, pour moi, un film dans la moyenne pour les frères Coen. Il y manque une certaine puissance et un peu plus d'épaisseur. Un joli moment doux-amer tout de même...

 

Inside Llewyn Davis
Inside Llewyn DavisInside Llewyn DavisInside Llewyn Davis