Mandela : Un long chemin vers la liberté

par ffred  -  18 Décembre 2013, 18:35  -  #2013, #2*, #Biopic, #Justin Chadwick, #Idris Elba, #Naomie Harris

Mandela : Un long chemin vers la liberté : Affiche

 

Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. Son arrestation le sépare de Winnie, l’amour de sa vie qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures actives de l’ANC. À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique...

 

Voila un film qui aura eu une promotion rêvée. Dix jours après la mort de Mandela, cela ne pouvait pas tomber mieux, même si le hasard fait tragiquement bien les choses. Il y a donc forcément une charge émotionnelle bien plus puissante qu'escomptée. Parce que le film, lui, n'est pas un chef d'oeuvre. Alors oui, il y a des scènes très fortes, très violentes, où l'émotion n'a pas besoin d'artifice. Mais surtout d'autres émouvantes où l'on nous balance le pathos avec violons et gros sabots pour nous tirer les larmes. Bref, le tout est parfois d'une lourdeur et d'un académisme sans nom. L'interprétation d'ensemble est de qualité. Idris Elba s'en sort bien, mais le rôle a l'air d'être un peu trop grand pour lui, tout le monde n'est pas Morgan Freeman. La ressemblance n'est pas frappante. La crédibilité au niveau de l'âge laisse à désirer au début du film mais cela rentre dans l'ordre assez vite. Techniquement, c'est du bon travail, les images sont belles. Si d'un point de vue scénario et mise en scène, le film n'est donc pas franchement une réussite, le sujet et le personnage sont plus forts que tout. Et c'est bien ce qui le sauve en partie. Mais un mythe tel que Mandela, pour l'adaptation de son auto-biographie, aurait mérité quelque chose de plus ample, de plus profond, de plus fort, de plus simple peut être aussi. En tout cas autre chose que ce portrait un peu trop classique, un peu trop angélique. Sa mort donne plus d'impact au film sans pour autant lui donner les qualités qu'il n'a pas...Le hasard, juste le hasard...

Mandela : Un long chemin vers la liberté
Mandela : Un long chemin vers la libertéMandela : Un long chemin vers la libertéMandela : Un long chemin vers la liberté