R

par ffred  -  18 Janvier 2014, 09:07  -  #2014, #4*, #Danemark, #Drame, #Pilou Asbæk

R : Affiche

 

Rune est un jeune criminel qui vient d’arriver en prison. Il découvre ce nouveau monde régi par les codes et les missions à exécuter. Réduit à néant, il n’est désormais qu’un numéro, que la lettre R. Dans sa quête de survie, il rencontre Rachid, un jeune musulman, avec lequel il met en place un trafic qui lui permet d’être désormais respecté. Mais leur réussite suscite la convoitise d’autres détenus, qui ne tarderont pas à leur faire savoir.

 

Voilà un film dans la plus pure lignée de la production danoise actuelle. Rigoureux, dur, froid, émotionnellement sec, sur fond de crise sociale. Les réalisateurs de Hijacking, Tobias Lindholm (aussi scénariste de La chasse et Submarino) et de Northwest (dont ce film pourrait être une suite), Michael Noer, joignent leurs talents pour nous offrir R, aussi tendu et glacial que leurs films en solo. D'entrée le jeune Rune nous touche et l'on se doute que son séjour carcéral ne va pas être de tout repos. Comme à leurs habitudes, les deux réalisateurs nous proposent une mise en scène sans concession et rugueuse qui va droit au but sans s'encombrer de fioritures. Une émotion froide mais puissante, les scènes sont dures voir carrément insupportables. Tous les éléments du film carcéral sont là, sauf l'agression sexuelle assez bizarrement. Les personnages sont parfaitement incarnés par des comédiens incroyables qui nous font immédiatement croire à leurs personnages. Pilou Asbaek (héros de Hijacking) est une fois de plus formidable, tout comme Roland Moller (le mafieux de Northwest et vu dans Hijacking) en co-détenu.

R est donc le nouveau film coup de poing en provenance du Danemark. Noir, âpre, poignant, intense et sans espoir. On pense forcément au film d'Audiard Un prophète, mais celui-ci est bien plus fort et plus plausible. A côté de ses compatriotes, les films de Lars Von Trier passent presque pour des comédies...

R
RR

dasola 28/01/2014 19:58

Rebonsoir ffred, très bon film en effet avec deux fins successives (si je puis dire) qui font froid dans le dos. Il n'y a pas d'espoir. Bonne soirée.

Amandine 22/01/2014 18:52

Rune raconte l’histoire d’un jeune criminel qui découvre la prison. Il est réduit à un simple numéro. Il deviendra complice d’un autre détenu, Rachid, et ensemble ils mettront en place un trafic. Ceci suscitera le respect et la convoitise des autres prisonniers.