La Voleuse de livres

par ffred  -  7 Février 2014, 08:09  -  #2014, #0.5*, #Drame, #Emily Watson, #Geoffrey Rush, #Sophie Nélisse

La Voleuse de livres : Affiche

 

L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre.

 

Franchement, je ne sais pas ce qui m'a pris d'aller voir ce film. Je n'avais même pas vu la bande-annonce. J'attendais vaguement une histoire déchirante. J'ai très vite déchanté. D'entrée, techniquement, on se rend compte que ce n'est pas beau. Tout fait trop factice et carton-pâte, de la neige aux décors et aux costumes. Il n'y aurait que cela encore. La mise en scène est juste inexistante, d'une platitude sans nom. Les seuls faits d'armes du réalisateur, Brian Percival, se limitent à quelques épisodes de Dowton Abbey. Après, je ne sais pas ce qui est le plus consternant, le scénario ou l'interprétation. Peu de films ont traité la guerre du côté allemand, mais là c'est traité avec une telle mièvrerie, pleine de bons sentiments dégoulinants, sans aucun effet dramatique, sans rien pour nous faire accrocher au suspens ou nous faire aimer les personnages. On se fiche complètement de ce qui va se passer mais surtout il n'y a aucune émotion, tout est lisse et sans accroc. Quant à la voix-off, c'est carrément la mort qui parle, vraiment de très mauvais goût. L'interprétation suit donc le mouvement. Ils sont tous très mauvais. La palme à Emily Watson (celle-la même qui nous a bouleversé à jamais dans Breaking the waves), insupportable, j'en avais mal pour elle. Geoffrey Rush cabotine dans son coin. La jeune Sophie Nélisse (Monsieur Lazhar) a l'air prometteuse mais elle fait ce qu'elle peut. L'académisme a parfois du bon, mais ici tout est lourd et mauvais, c'est un vrai naufrage. A éviter de toute urgence...

La Voleuse de livres
La Voleuse de livresLa Voleuse de livres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Brig 06/03/2014 08:41

On n'a pas regardé le film avec les mêmes yeux ?!!! Pour être la petite fille d'un couple franco-allemand d'une bonté infinie, je me suis plongée dans cette histoire. Je me suis mise à la place de mes grands parents qui se trouvaient au milieu de cette guerre bien malgré eux. Je me suis mieux imaginée ce que ma mère a pu connaître de ces tristes moments :

Alex 08/02/2014 00:10

Je ne suis pas du tout d'accord avec votre critique. Je trouve, et ce n'est que mon avis personnel, que c'est un joli film tout en finesse et en émotion. J'ai trouvé les acteurs très justes dans leur rôle. Et voir la guerre du côté allemand et dans les yeux d'une fillette s'ajoutent encore aux points positifs tant c'est rare. Au vu de votre article, je pense que vous devez l'ignorer, mais c'est tiré d'un excellent roman écrit par Markus Zusak en 2005 dont la narratrice n'est autre que la mort elle-même. Quoi que vous écriviez, je n'aurai pas compris le choix du réalisateur de supprimer ce personnage (puisque c'est un personnage à part entière dans le roman) et donc l'inclure dans le film en voix off m'a semblé judicieux. Je ne l'aurais pas envisagé autrement.
Mais bon, chacun ses goûts, ce film nous a transportées ma mère et moi, mais je sais pertinemment qu'il n'aurait pas plu à mon père. Sur ce, bonne continuation !