Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

L'étrange couleur des larmes de ton corps

L'étrange couleur des larmes de ton corps : Affiche

 

Une femme disparaît. Son mari enquête sur les conditions étranges de sa disparition. L’a-t-elle quitté ? Est-elle morte ? Au fur et à mesure qu’il avance dans ses recherches, son appartement devient un gouffre d’où toute sortie paraît exclue...

 

J'avais eu beaucoup de mal avec Amer le premier film des réalisateurs Hélène Cattet et Bruno Forzani (2010). Je craignais donc fort de ne pas adhérer plus que cela à leur nouvel opus. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est encore moins accessible et compréhensible. Mais un « je ne sais quoi » l'a rendu cette fois assez fascinant. Au risque de voir surgir une belle migraine, j'ai bien essayé de comprendre quelque chose, mais j'ai donc très vite laissé tomber. Impossible d'expliquer, impossible de résumer. Il faut juste se laisser aller. Il faut dire que visuellement c'est une vraie splendeur. Un travail particulier est apporté à la technique (son, photo, montage, décors) qui fait du film un superbe objet a regardé, une vraie œuvre d'art. Pas suffisant me diriez-vous pour en faire un film. Mais la mise en scène est élégante et stylée et la direction d'acteur est tout aussi convaincante. Le tout est tenu par un scénario aussi sombre qu'impénétrable qui fait de L'étrange couleur des larmes de ton corps le premier vrai ovni cinématographique de l'année. On est là devant un superbe exercice de style aussi envoutant qu'incompréhensible. Une expérience sensorielle très particulière, troublante et dérangeante, à laquelle on repense longtemps après l'avoir vu. Très bizarre...

L'étrange couleur des larmes de ton corps
L'étrange couleur des larmes de ton corpsL'étrange couleur des larmes de ton corps
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est clair que ce n'est rien d'autre qu'un exercice de style, on le regarde avec plaisir mais ce ne sont que nos yeux qu'il faut laisser fonctionner et rien d'autre :)
Répondre