Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Un été à Osage County

Un été à Osage County : Affiche

 
En famille, on se soutient. En famille, on se déchire... Suite à la disparition de leur père, les trois filles Weston se retrouvent après plusieurs années de séparation, dans leur maison familiale. C’est là qu’elles sont à nouveau réunies avec la mère paranoïaque et lunatique qui les a élevées. A cette occasion, des secrets et des rancœurs trop longtemps gardés vont brusquement refaire surface…

 

Comme souvent la bande annonce laissait présager du pire. On y voit la grande Meryl Streep en faire des tonnes sur deux minutes. Cela se confirme sur le film entier. On ne dira pas qu'elle est mauvaise, en fait, elle est toujours à la limite. Son immense talent compense naturellement les lacunes de la direction d'acteurs (elle récolte par la même occasion une dix-huitième nomination aux Oscar, battant son propre record). Un casting quatre étoiles complète la distribution : Julia Roberts (très bien, nommée aussi, en second rôle), Juliette Lewis et Julianne Nicholson les trois sœurs, Chris Cooper, Ewan McGregor, Abigail Breslin, Benedict Cumberbatch, Margot Martindale, Dermot Mulroney et Sam Shepard (dans le rôle du père) pour le reste de la famille. La mise en scène est assez quelconque mais le scénario n'est pas aussi prévisible qu'on pourrait le croire. Les grandes réunions de famille (mariage, enterrement) sont souvent propices à un grand déballage et lavage de linge sale. Le film de John Wells (son deuxième après le très moyen The Company Men) ne déroge pas à la règle. Si quelques figures attendues sont là, quelques unes sortent aussi de l'ordinaire (dont une fin pas vraiment « happy »). Quelques secrets bien cachés, quelques vérités bien placées. Le tout enrobé des dialogues cinglants et bien ficelés (c'est l'auteur de la pièce d'origine qui a écrit le scénario). Un été à Osage County est donc un drame familial bien écrit mais mal exploité par une mise en scène peu convaincante. C'est dommage car quelques moments d'émotion arrivent à percer ça et là et il peut, parfois, nous rappeler des souvenirs plus ou moins agréables. On passe malgré tout un bon moment grâce aux acteurs qui évitent le naufrage. C'est déjà pas si mal...

 

Un été à Osage County
Un été à Osage County
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est beaucoup pour la même famille.Trop c'est trop.
Répondre
F
C'est vrai qu'ils cumulent !