Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

D'une vie à l'autre

D'une vie à l'autre : Affiche

 

Europe 1990, le mur de Berlin est tombé. Katrine a grandi en Allemagne de l’Est, et vit en Norvège depuis 20 ans. Elle est le fruit d’une relation entre une norvégienne et un soldat allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale. A sa naissance, elle a été placée dans un orphelinat réservé aux enfants aryens. Elle parvient à s’échapper de la RDA des années plus tard pour rejoindre sa mère. Mais, quand un avocat lui demande de témoigner dans un procès contre l’Etat norvégien au nom de ces «enfants de la honte», curieusement, elle refuse...

 

Attention ! Ne vous fiez pas à l'accroche sur l'affiche (comme souvent). Si vous vous attendez à un autre La vie des autres vous risquez d’être déçu. D'une vie à l'autre a beaucoup plus de défauts que de qualités. Georg Maas le metteur en scène, a peut être voulu en faire un peu trop et a été dépassé par son sujet. Fort intéressant au demeurant, mais pas rendu vraiment passionnant ici. La faute à une mise en scène trop appliquée et académique ? A un scénario trop scolaire ? A des personnages pas franchement aimables ni attachants ? A une direction d'acteurs qui manque d'expérience ? Peut être un peu tout cela à la fois. Au final, un certain manque de tension, d'épaisseur et surtout d'émotion malgré tout le pathos. Ce n'est pas franchement mauvais ou raté, c'est juste trop tiède et trop bancal. Les mélanges histoire familiale/grande Histoire et mélo/espionnage ne fonctionnent pas ici. De plus les images d'archives et de flash-backs sont très laides. C'est dommage car il y avait matière à faire quelque chose de passionnant justement comme La vie des autres...

D'une vie à l'autre
D'une vie à l'autre
D'une vie à l'autre
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
je recommence ! les personnages pas attachants ? pas si vous etes latin , mais on parle d'allemands et de norvegiens là . vous avez raison sur un point : a part le fait que les 2 films evoquent la stasi effectivement il n y a rien ou presque qui relie ce film a la vie des autres .Mais declarer peremptoirement que les melanges histoires familiales /melo /grande histoire ne fonctionnent pas alors là permettez moi de vous dire que vous n'avez du voir aucun grand succes des dernieres 50 annees !
Répondre
F
Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit, je pense que vous avez mal lu...
P
je vous trouve bien severe . les personnages ne sont pa
Répondre
D
Bonjour ffred, oui, on est loin de la vie des autres et c'est dommage car Juliane Köhler est bien. Bonne journée.
Répondre