Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Libre et assoupi

Libre et assoupi : Affiche

 

Sébastien n'a qu'une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c'est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Mais aujourd’hui, si tu ne fais rien... Tu n’es rien. Alors poussé par ses deux colocs, qui enchaînent stages et petits boulots, la décidée Anna et le pas tout à fait décidé Bruno, Sébastien va devoir faire ... Un peu.

 

C'est le trio d'acteurs qui m'a attiré vers ce premier film. Ils sont jeunes, beaux, talentueux. Vous me direz, à raison, que cela ne fait pas forcément un bon film. Et c'est ce que j'ai pensé dans le premier quart d'heure : pas drôle, mal joué, assez détestable. Et puis, petit à petit, le charme commence à agir et le film produit son petit effet. Cela devient plus drôle, tout en balançant quelques vacheries et quelques vérités par-ci par-là (la crise, le chômage, la peur de s'engager dans la vie, dans une relation...) qui auraient mérité peut être d'un peu plus de mordant. Les acteurs s'améliorent aussi, Charlotte Le Bon restant un cran en dessous de Félix Moati et Baptiste Lecaplain, finalement pas si mauvais que cela (et très agréables à regarder). On a le droit aussi à une participation cocasse de Denis Podalydès. En résumé, Libre et assoupi est une petite comédie sympathique dans l'air du temps, plus intelligente qu'idiote, très bavarde et pas spécialement bien mise en scène. Mais avec ce petit charme qui nous fait passer un moment pas désagréable. C'était pas gagné mais c'est déjà ça. Si elle sort légèrement de l'ordinaire, elle ne laissera pas pour autant un souvenir impérissable...

 

Libre et assoupi
Libre et assoupi
Libre et assoupi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article