Pas son genre

par ffred  -  6 Mai 2014, 07:53  -  #2014, #Comédie France, #4.5♥, #Emilie Dequenne, #Loic Corbery, #Amira Casar

Pas son genre : Affiche

 

Clément, jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Loin de Paris et ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C'est alors qu'il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. Si la vie de Clément est régie par Kant ou Proust, celle de Jennifer est rythmée par la lecture de romans populaires, de magazines « people » et de soirées karaoké avec ses copines. Cœurs et corps sont libres pour vivre le plus beau des amours mais cela suffira-t-il à renverser les barrières culturelles et sociales ?

 

Après quelques films très noirs, Lucas Belvaux (Rapt, 38 témoins) se tourne vers la comédie romantique. Enfin, c'est ce que laisse entendre la bande-annonce. Le philosophe parisien rencontre la petite coiffeuse d'Arras. En grattant un petit peu, ce télescopage de deux mondes, ceux de Kant et de Jennifer Aniston, rencontre de deux êtres que tout oppose, va très rapidement s’avérer être presque aussi sombre que les précédents opus du réalisateur. Il ne faut se pas se fier aux paillettes du karaoké du samedi soir. Aux antipodes de ce qu'aurait pu en faire les américains. Pas de pathos, pas de dégoulinage, pas de happy end. C'est à la fois léger et pétillant, tout autant que réaliste, lucide et cruel. Un mélange des genres fait avec un talent d'écriture et de mise en scène qui nous offre une histoire d'amour improbable mais à laquelle on croit d'entrée. La trame est classique mais arrive à nous surprendre jusqu'au bout. Les personnages sont bien définis, jamais jugés, tour à tour dominant/dominé, le plus philosophe des deux n'étant pas forcément celui qu'on croit. Et puis il y a les acteurs. Je ne connaissais pas Loïc Corbery, il est très convaincant (et plutôt très mignon). On savait que Emilie Dequenne était une bonne actrice, surtout depuis son hallucinante prestation dans A perdre la raison. Elle est ici vraiment formidable. Aussi fraîche qu'émouvante, elle prouve qu'elle peut vraiment tout jouer. Le duo fonctionne parfaitement. Voilà donc une comédie romantique (?), fable moderne, intelligente et savoureuse, portée par deux beaux acteurs, devant laquelle on ne peut que succomber. Un joli coup de cœur...

 

Pas son genre
Pas son genre
Pas son genre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Chris 07/05/2014 18:59

Magnifique Emilie Duquenne. I will survive en séquence culte 2014, direct ! Et ce dernier plan, à mourir !

dasola 07/05/2014 10:29

Bonjour ffred, très joli film assez mélancolique.Quand Emilie Duquenne chante "I will survive": j'en avais des frissons. Bonne journée.