Black Coal

par ffred  -  13 Juin 2014, 06:41  -  #2014, #2*, #Chine, #Drame

Black Coal

 

En 1999, un employé d’une carrière minière est assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L’inspecteur Zhang mène l’enquête, mais doit rapidement abandonner après avoir été blessé lors de l’interpellation des principaux suspects. Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l’épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l’amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

 

Black Coal : Photo Fan Liao

 

Ours d'or au dernier festival de Berlin, j'attendais quelque chose d'autre de ce Black Coal. Surtout après avoir vu partiellement la bande-annonce, je pensais voir un polar musclé et efficace, emprunt d'une certaine poésie. Pour ce qui est du rythme, c'est plutôt le contraire. L'ensemble est très lent, souvent l’apanage des films asiatiques mais rarement rebutant en soi (Cf. Les chiens errants). La mise en scène est élégante, voir stylisée, nous offrant des images magnifiques pour une ambiance sombre parfois glauque et violente. Et l'image d'une certaine chine contemporaine. Visuellement c'est une vraie splendeur, une belle réussite technique. Une certaine poésie est effectivement là, permettant quelques très belles scènes. Les personnages sont bien cernés et l'interprétation est de qualité. Fan Liao est même excellent (Prix d'interprétation masculine à Berlin également). Mais voilà, j'ai trouvé que cela se tirait beaucoup trop en longueur et au final je me suis ennuyé (et apparemment je ne suis pas le seul...). Cela aurait pu donner un grand film voir un chef d'oeuvre. Mais non...Dommage.

Black Coal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

express 18/06/2014 15:36

Moi j'ai clairement eu du mal à accrocher à l'intrigue et contrairement à ce que certaines personnes penseront peut-être, je n'ai pas trouvé ces plans séquence si époustouflants que ça...j'ai préféré de très loin le précédent film de Diao Yinan Train de nuit.

dasola 16/06/2014 10:38

Bonjour ffred, entièrement d'accord avec ton billet. Trop elliptique pour moi. On ne sait pas vraiment pourquoi la fille a tué le premier homme. Elle était menacée? Elle était une hôtesse. Visuellement, c'est en effet assez beaucoup mais cela ne m'a pas suffi. Dans la grande salle 6 (UGC Les Halles) où j'ai vu le film, 4 personnes au moins sont partis avant la fin: 4 hommes plutôt jeunes, cela m'a frappé. Bonne journée.