Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Black Storm

Black Storm

 

En une journée, la petite ville de Silverton est dévastée par une multitude de tornades sans précédent. Les habitants sont désormais à la merci de ces cyclones ravageurs et meurtriers, alors même que les météorologues annoncent que le pire est à venir. Tandis que la plupart des gens cherchent un abri, d’autres se risquent à se rapprocher de l’œil du cyclone pour tenter d’immortaliser en photos cet événement exceptionnel.

 

Black Storm : Photo Alycia Debnam-Carey, Jeremy Sumpter, Nathan Kress, Richard Armitage, Sarah Wayne Callies

 

La bande-annonce promettait quelque chose de spectaculaire. De ce côté là, on est servi. Les scènes de tornades et de destruction sont particulièrement efficaces et bien faites. Techniquement, c'est du grand art. Et un peu comme on s'y attendait aussi, il n'y a que ça. Le scénario est inconsistant et totalement invraisemblable. Entres deux scènes qui décoiffent on a droit à tous les clichés possibles et imaginables, dans un pathos et une guimauve traditionnelle à l'américaine. L'interprétation n'est guère plus convaincante. Des acteurs inconnus aussi mauvais les uns que les autres, campent des personnages totalement inintéressants. Le seul savoir-faire de Steven Quale (Destination Finale 5) réside donc dans la formidable mise en scène des tornades, vraiment très impressionnant. Rien que pour ça, on y prend un certain plaisir coupable...Il faudrait revoir Twister (1996), qui restera sans doute le film référence du genre...

Black Storm
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article