Coming Home

par ffred  -  20 Décembre 2014, 19:33  -  #2014, #4*, #Drame, #Chine, #Zhang Yimou, #Gong Li, #Cannes

Coming Home

 

Lu Yanshi, prisonnier politique, est libéré à la fin de la Révolution Culturelle. Lorsqu’il rentre chez lui, il découvre que sa femme souffre d’amnésie. Elle ne le reconnait pas et chaque jour, elle attend le retour de son mari, sans comprendre qu’il est à ses cotés.

 

On avait plus revu Zhang Yimou et sa muse (et ex-compagne) Gong Li ensembles sur les écrans depuis le magnifique La Cité Interdite en 2007. Ils nous reviennent aujourd'hui dans un drame intimiste sur fond de fin de révolution culturelle dans la Chine des années 70. Ni l'un ni l'autre n'ont perdu de leur superbe. La mise en scène du réalisateur chinois est toujours aussi puissante, même si forcément plus discrète et plus simple pour ce genre d'histoire. Si l'ensemble peut sembler répétitive et lent (deux trois longueurs tout de même), il n'en est rien. Cela colle au contraire parfaitement au quotidien de cette femme ayant perdu la mémoire et qui attend le retour de son mari déjà à ses côtés, revivant chaque moi la même attente inutile. Une émotion forte sans aucun pathos. Gong Li est comme toujours formidable. Tout le reste du casting est aussi à la hauteur. La reconstitution historique est magnifique et les images sont superbes. Un presque sans faute donc pour le couple mythique du cinéma chinois qui nous offre là une des plus belles et des plus déchirantes histoire d'amour de cette année cinématographique. Sensible, poignant et somptueux.

Coming Home