Terre battue

par ffred  -  18 Décembre 2014, 09:26  -  #2014, #3*, #Drame France, #Belgique, #Olivier Gourmet, #Valeria Bruni-Tedeschi, #Sam Louwyck, #Vimala Pons

Terre battue

 

Résolu à ne plus travailler pour d’autres, Jérôme  cherche à monter sa société coûte que coûte, et ce malgré les réticences de Laura, sa femme. Ugo, leur fils de 11 ans, joue au tennis et veut devenir champion. Pour cela, il lui faut intégrer le centre national d’entraînement, à Roland Garros. Comme son père, il est prêt à tout pour arriver à ses fins. Ensemble, Ugo et Jérôme vont apprendre qu’on ne peut pas contourner toutes les règles pour réussir.

 

Terre battue est le premier film de Stéphane Demoustier (frère de...). Attiré par le casting et le tennis, je me suis dit tout le long que cela ressemblait tout de même aux frères Dardenne (le Nord, Olivier Gourmet, un drame social et familial). Pas surpris donc de voir sur le générique de fin « produit par Luc et Jean-Pierre Dardenne ». Seulement si le tout est plutôt bien fait, scénario classique (apparemment légèrement auto-biographique), mise en scène appliquée mais discrète et direction d'acteurs impeccable, l'ensemble reste tout de même un peu en dedans. C'est un pléonasme de dire qu'Olivier Gourmet est très bien, tout comme Valeria Bruni-Tedeschi d'ailleurs. Face à eux, pour son premier film le jeune Charles Mérienne (vrai champion de tennis) tient bien la distance. Le film est court et sans temps mort mais il manque donc un petit quelque chose pour en faire un vrai drame marquant. On ne blâmera pas le jeune metteur en scène pour autant, car pour un premier long métrage (après plusieurs courts), il s'en sort malgré tout et nous donne envie de voir la suite. Si toutefois il s'éloigne de ses références et ne reproduit pas un sous-Dardenne...

Terre battue