The Riot Club

par ffred  -  4 Janvier 2015, 09:25  -  #2014, #3.5*, #Drame, #UK, #Lone Scherfig, #Ben Schnetzer, #Max Irons, #Sam Claflin

The Riot Club

 

Le Riot Club est réservé à l’élite de la nation. Ce cercle très secret d’Oxford fait de la débauche et de l’excès son modèle depuis 3 siècles. Miles et Alistair, deux étudiants en première année, ne reculeront devant rien pour avoir l’honneur d’en faire partie...

 

Dernier film de l'année 2014 (fallait pas finir sur un navet...). The Riot Club est le nouveau film de la réalisatrice danoise Lone Scherfig à qui loin doit Un jour et le très sympathique Une éducation. On peut dire d'entrée qu'elle avait fait un portrait plus subtil et plus émouvant de la jeunesse anglaise des années 60 que celle dorée d'aujourd'hui. Mais le tout s'avère intéressant, aussi violent dans les mots que dans les gestes. C'est bien rythmé, une belle énergie traverse le film. Certes tout cela n'est pas très moral, le doute quant à l'existence de ce genre de confrérie subsistant toujours. On passe de la comédie grinçante au drame avec une certaine surprise, ce qui relance un peu l’intérêt du propos qui commençait à tourner en rond. Intérêt qui vient aussi de cette belle brochette de jeunes acteurs. Ils sont aussi agréables à regarder que talentueux. A leur tête, Max Irons (fils de...) absolument craquant, les excellents Sam Claflin ou Sam Reid, ou encore Ben Schnetzer la révélation de Pride. Sans crier au génie ou simplement à l'originalité, on dira que The Riot Club est bien écrit, bien mis en scène et bien interprété. Même s'il manque quelque chose pour en faire un vrai film dérangeant et cinglant, on dira aussi, avec une certaine indulgence, que c'est efficace...

 

The Riot Club
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

dasola 09/01/2015 08:38

Bonjour ffred, Max Irons est le portrait craché de sa maman. A part ça, j'ai trouvé ce film très violent et assez amoral (somme tout). Ces jeunes hommes, fils à papa, plein d'argent et futurs membre de l'élite britannique m'ont révulsée. A part ça, bon bloganniversaire (en retard) à toi (si ma mémoire est bonne).

ffred 09/01/2015 09:14

Merci Dasola :)