Frank

par ffred  -  8 Février 2015, 09:17  -  #2015, #4*♥, #UK, #Domhnall Gleeson, #Maggie Gyllenhaal, #Michael Fassbender, #Scoot McNairy, #François Civil, #Lenny Abrahamson

Frank

 

Jeune musicien rêvant d’être une rock star, Jon croise le chemin d’un groupe de pop avant-gardiste à la recherche d’un nouveau clavier. Il devient vite le protégé de Frank, leur leader, aussi fascinant que mystérieux : ce génie musical vit dissimulé en permanence sous une grande tête en papier mâché. Entre phases de doute et éclats de créativité, rapports fusionnels et crises de confiance, l’enregistrement du premier album du groupe et les concerts les conduiront dans une véritable aventure humaine de l’Irlande jusqu’au Texas !

 

En 2008, Garage, le deuxième film de Lenny Abrahamson, avait fait sensation (en tout cas sur moi). Il revient aujourd'hui avec un autre petit ovni ciné qui va pourtant aussi passé inaperçu malgré la présence du grand Michael Fassbender. Il fait dire que l'acteur passe 80% du film avec une énorme fausse tête. Tirée d'une histoire vraie, Frank est sans aucun doute le film le plus sensible et le plus poétique de ce début d'année. D'entrée, le metteur en scène impose une ambiance très particulière, aussi bien grâce à la lumière qu'aux personnages. La vie monotone de Jon (excellent Domhnall Gleeson, fils de...) qui rêve de devenir rock star, bascule soudain en rencontrant un mystérieux groupe. Si tous les personnages sont clairs dans leurs démarches, il n'en est rien, bien sûr, de Frank. Jusqu'à un dénouement terriblement poignant. La mise en scène et le scénario sont des merveilles de sensibilité et d'émotion, même s'ils n'évitent pas deux ou trois petites longueurs et quelques scènes un peu bancales. C'est drôle, absurde, décalé, beaucoup moins léger qu'il n'y paraît, et même par moment très noir. On est tour à tour intrigué puis fasciné par ce personnage, tout comme d'ailleurs les autres protagonistes, interprétés par les excellents Maggie Gyllenhaal et Scoot McNairy ou le français inconnu François Civil (Catacombes). On sort de là un peu déboussolé, mais bouleversé et enchanté par ce film inclassable et déroutant, que quelques petits défauts rendent finalement d'autant plus attachant. Un très joli moment, mélancolique, intense et émouvant. Une belle surprise.

Frank

Candice 08/02/2015 11:35

Il m'intrigue beaucoup beaucoup ce petit film. A voir rapidement parce que bien evidemment, plus un film est intriguant, simili-indépendant, il faudrait surtout pas le laisser en salle trop longtemps!

ffred 08/02/2015 11:43

En effet, il faut y aller rapidement !