Cake

par ffred  -  11 Avril 2015, 08:12  -  #2015, #3*, #Drame USA, #Jennifer Aniston, #Adriana Barraza, #Sam Worthington, #Anna Kendrick, #Felicity Huffman, #William H. Macy, #Chris Messina

Cake

 

Claire va mal. Il n'y a qu'à voir ses cicatrices et ses grimaces de douleur dès qu'elle fait un geste pour comprendre qu'elle souffre physiquement. Elle ne parvient guère mieux à dissimuler son mal-être affectif. Cassante et parfois même insultante, elle cède à l'agressivité et à la colère avec tous ceux qui l'approchent. Son mari et ses amis ont pris leurs distances avec elle, et même son groupe de soutien l'a rejetée. Profondément seule, Claire ne peut plus compter que sur la présence de sa femme de ménage Silvana...

 

Cake : Photo Jennifer Aniston, Sam Worthington

 

Rien de bien nouveau sous le soleil du drame familial. Le scénario est assez insipide, convenu, attendu, sans aucune surprise. Cheminement classique du personnage vers la rédemption et le retour à la vie. On est loin de Rabbit Hole ou de The disappearance of Eleanor Rigby. Il faut dire aussi que la mise en scène a les mêmes défauts que le scénario. Il manque surtout une émotion qui ne surviendra que dans les toutes dernières minutes, trop tard donc. Au moins, le pathos est évité, c'est déjà ça. Le film était surtout attendu pour l'interprétation de Jennifer Aniston qui nous fait ici son Tchao Pantin. Sans maquillage, au naturel et même enlaidie, loin de Friends et de ses mauvaises comédies habituelles, elle s'en sort plutôt très bien. Parfois à la limite d'en faire trop mais ça passe (mais pas pour la nomination aux Oscar, ce ne fut que pour les Golden Globes et les SAG). Le problème est qu'on ne s'attache pas vraiment au personnage. Si elle casse tout de même son image, pas sûr que cela sera suivi d'effet. Elle est joliment entourée par Sam Worthington (pour une fois pas très bovin et très sexy), Adriana Barraza (inoubliable héroïne de Babel), le couple Felicity Huffman/William H.Macy et les beaux et talentueux Anna Kendrick et Chris Messina. Au final, cela se laisse regarder mais ne restera pas inoubliable. On peut s'en passer...

Cake
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :