Je ne suis pas un salaud

par ffred  -  1 Mars 2016, 10:31  -  #2016, #Drame France, #4.5*, #Emmanuel Finkiel, #Nicolas Duvauchelle, #Mélanie Thierry, #Nicolas Bridet

Je ne suis pas un salaud : Photo Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle

 

Drame personnel, drame social, drame familial, ce nouveau film d'Emmanuel Finkiel (Voyages) est l'un des plus intenses et des plus profonds drames français vu depuis longtemps. Victime d'une violente agression, on suit le parcours d'Eddy qui essaie de se persuader, et de nous persuader, qu'il n'est pas un salaud. Sans pathos ni jugement, la mise en scène, sèche, directe, et le scénario (inspiré d'une histoire vraie), sans complaisance, arrive à presque nous le rendre attachant et à presque nous faire aimer ce personnage perdu. Il est magistralement interprété par un Nicolas Duvauchelle qui trouve là sans doute son meilleur rôle. Il est aussi touchant qu'agaçant. On suit son parcours avec intérêt et émotion jusqu'à un dénouement, inattendu et peut être « too much », qui nous laisse pantois. Il porte tout le film sur ses épaules. Il est bien secondé par un solide casting, Mélanie Thierry, Nicolas Bridet, Driss Ramdi, et des comédiens non professionnels (hôpitaux, magistrats) tous impeccables. Un personnage complexe, un film fort et au final assez passionnant. Un beau tour de force de la part du réalisateur et de son acteur. Dans le peloton de tête, pour l'instant, des meilleurs films français de l'année.

Je ne suis pas un salaud