Un Monstre à mille têtes

par ffred  -  3 Avril 2016, 09:01  -  #2016, #Drame, #Mexique, #4.5*, #Rodrigo Plá, #Jana Raluy, #Sebastian Aguirre Boëda

Un Monstre à mille têtes : Affiche

 

En 2008, La Zona, premier film du mexicain Rodrigo Pla, m'avait beaucoup marqué (comme beaucoup de monde d'ailleurs). S'il n'est pas encore aussi célèbre que ses compatriotes Iñarritu, Cuaron ou autre Del Toro, son travail n'en est pas moins intéressant. J’attendais donc beaucoup de ce Monstre à mille têtes. Le film est très réussi, tant sur la forme que sur le fond. Mais peut être un tout petit peu moins fort que celui mentionné plus haut. Même si l'histoire est poignante, presque kafkaïenne. Un cercle infernal et une descente aux enfers pour ce personnage de mère de famille désespérée pour qui on ne peut éprouver que de l'empathie et ne pas la juger. Elle est formidablement interprétée par Jana Raluy, grande actrice de théâtre mexicaine, absolument bluffante dans le rôle. Une belle révélation (pour nous en tout cas). Le scénario est particulier bien écrit, revenant régulièrement, au fil du récit, sur une même scène sous un aspect différent, tout en nous faisant suivre le procès après l'arrestation, avec, en voix off, le témoignage des témoins sur leurs propres scènes. Mais ce n'est ni lourd, ni lassant, ni répétitif. La mise en scène liant le tout de manière précise par de longs plans séquences ou fixes (là où d'autres auraient tout fait à l'épaule) qui m'ont particulièrement plu. On ne voit donc pas le temps passer devant ce drame familial se transformant en thriller étouffant et en critique sociale glaçante qui fait froid dans le dos. Ça donne pas envie d'être malade au Mexique (ni ailleurs d’ailleurs...).

Un Monstre à mille têtes