Frantz

par ffred  -  14 Septembre 2016, 08:27  -  #2016, #Drame France, #4.5♥, #François Ozon, #Paula Beer, #Pierre Niney, #Alice de Lencquesaing, #Cyrielle Clair

Frantz : Affiche

 

Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville.
 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que François Ozon ne se cantonne pas dans un genre, ni dans un style. A chaque film, comme Woody presque chaque année, il se renouvèle et prend des risques. Avec plus ou moins de réussite. Drame, comédie, fantastique, comédie musicale, tout y passe. C'est un très beau mélo historique qu'il nous propose aujourd'hui. Sauf erreur, c'est la première fois qu'un de ses films parle de guerre. A l'inverse de l'émotion parsemée d'Eternité, elle nous prend ici d'entrée et nous lâche pas jusqu'au dénouement. La mise en scène est rigoureuse mais élégante et subtile, sans doute la plus académique que le réalisateur nous ait jamais offert, mais sans doute aussi la plus belle. L'un de ses plus beaux scénarios aussi. Tout est fait avec autant de tact que de sensibilité. Une histoire classique, un amour impossible, entre fantasmes et réalité, lente et parfois austère (on ne s'y ennuie pourtant jamais), mais bouleversante et magnifiquement mise en image. Techniquement, tout est parfait. La photo est sublime. Seul bémol, sans pour autant que cela gâche l'ensemble, je ne vois pas trop l'intérêt de passer du noir et blanc à la couleur pour les souvenirs ou les moments plus joyeux. La direction d'acteurs, comme toujours chez Ozon, est impeccable. Si Pierre Niney est très bien, celle qui crève l'écran c'est Paula Beer, sa partenaire. Elle est parfaite, aussi belle que talentueuse. C'est une vraie révélation. C'est son premier film en français et gageons qu'on la retrouvera très rapidement. Le reste du casting est au diapason.

Voilà donc est donc un très beau film sur l'absurdité de la guerre, bien sûr, mais surtout sur le mensonge et la rédemption. Sur la mort et le deuil aussi, thèmes très souvent présents chez le metteur en scène. Un film délicat et mélancolique, plus profond qu'il n'y paraît, auquel on repense encore longtemps avoir l'avoir vu. Une fois de plus, François Ozon nous étonne. Frantz est une très belle surprise et l'un de ses meilleurs films.

Frantz

Guillome 05/10/2016 15:57

Nous sommes des inconditionnels de ce réalisateurs et une fois de plus, Ozon nous a surpris. Je lisais dans une interview qu'il ne pouvait se passer de la couleur d'où les intrusions dans le noir et blanc qu'il défend pour ce film.

dasola 29/09/2016 15:31

Bonjour ffred, je confirme que ce film est à voir. Paula Beer est une belle révélation. Bonne après-midi.