Juste la fin du monde

par ffred  -  30 Septembre 2016, 07:48  -  #2016, #Xavier Dolan, #Gaspard Ulliel, #Marion Cotillard, #Nathalie Baye, #Vincent Cassel, #Léa Seydoux, #Cannes, #Gay, #2*

Juste La Fin Du Monde : Affiche

 

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

 

Décidément, à mes yeux, Xavier Dolan est vraiment un réalisateur surestimé. A part l'exception Laurence Anyways, je trouve qu'aucun de ses films ne mérite à chaque fois toutes ces éloges. Après l'hystérie collective autour de Mommy, j'ai du mal à comprendre celle-ci. C'est certes moins hystérique et je pensais que le sujet allait plus me toucher. Mais rien n'y a fait. J'ai trouvé que les dialogues sonnaient souvent faux, que beaucoup de scènes étaient d'une belle lourdeur, qu'il s'était moins investi niveau mise en scène, que l'effet théâtre filmé était bien trop gênant et beaucoup trop de gros plan. Mais la bande-son, dont la musique de Gabriel Yared, est magnifique. Pour ma part, seulement deux très beaux moments : quand la belle-soeur parle de ses enfants au salon, et le jeu des regards qui s'en suit, elle a tout compris, moins godiche qu'il n'y paraît, et le pétage de plomb du frère à la fin. Tout le reste m'a laissé indifférent. L'interprétation est tout aussi bancale. Nathalie Baye (attifée comme un travelo, dixit sa fille dans le film, mais c'est tout à fait ça), Vincent Cassel et Léa Seydoux sont tout le temps en force et surjouent. Marion Cotillard est vraiment très bien, elle nous offre là l'un de ces plus beaux rôles, même si c'est un second. Enfin Gaspard Ulliel dans le rôle titre (quasi muet), est parfait. Lui aussi nous offre là une des plus belles partitions de sa carrière. Heureusement que le film est relativement court, je commençais à ne plus supporter cette famille (peut être parce qu'elle me rappelait trop la mienne ??). Une fois de plus Xavier Dolan me déçoit, une fois de plus son nouveau film, Grand Prix à Cannes ou pas, est sur-vendu et surestimé...

 

Juste la fin du monde
Juste la fin du monde
Juste la fin du monde
Juste la fin du monde
Juste la fin du monde

Armelle 30/09/2016 10:41

Je suis d'acccord avec toi : un réalisateur surestimé.