Manchester by the sea

par ffred  -  21 Décembre 2016, 04:40  -  #2016, #Drame USA, #Casey Affleck, #Lucas Hedges, #Michelle Williams, #Kyle Chandler, #Gretchen Mol, #Kenneth Lonergan, #1.5*, #Oscar du meilleur acteur

Manchester by the sea : Affiche

 

Après le décès soudain de son frère Joe, Lee est désigné comme le tuteur de son neveu Patrick. Il se retrouve confronté à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi et de la communauté où il est né et a grandi.

 

Après Premier contact qui devait révolutionner la science-fiction, voici Manchester by the sea qui devait redonner un nouveau souffle au mélo. Plusieurs semaines de buzz et de matraquage médiatique, sans oublier les Oscar déjà gagnés, m’ont sans doute vrillé l’intérêt attendu. Car franchement, je ne vois vraiment pas ce que l’on trouve à ce film. L'histoire est vue et revue, tous les clichés et poncifs y passent. Ne parlons pas de la mise en scène, plate et sans saveur. Avec en point d’orgue, la grande scène explicative du mal être du héros, sur fond d’Adagio d’Albinoni, histoire de bien enfoncer le clou et de faire encore plus pleurer dans les chaumières. L’interprétation ne sauve rien. Casey Affleck, qui joue déjà toujours sur la même corde, est encore plus catatonique que d’habitude. Assez incroyable d’en faire un favori pour la statuette dorée. Bref, malgré deux ou trois jolies scènes, je me suis grave ennuyé devant ce « mélo » qui devait faire sortir toutes les larmes de mon corps. Un indé « Sundance » qui sent le mauvais film de studio. C’est dommage, dans d’autres mains on aurait sans doute eu un chef d’œuvre…

 

Manchester by the sea

dasola 25/12/2016 09:48

Bonjour ffred, je me sens moins seul. Je ne me suis pas ennuyée mais pas loin. C'est un film trop long. J'en profite pour te souhaiter un joyeux Noël et une bonne fin d'année.

ffred 27/12/2016 09:19

Moins seul aussi, merci Dasola. Bonne fin d'année