Corporate

par ffred  -  9 Avril 2017, 08:30  -  #2017, #Drame France, #4.5♥, #Nicolas Silhol, #Céline Sallette, #Lambert Wilson, #Stéphane De Groodt, #Violaine Fumeau, #Alice de Lencquesaing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?
 

Voilà un premier long métrage très réussi. Une fois n’est pas coutume, la bande-annonce du film reflète parfaitement l’ambiance qu’elle décrit (même si, comme d’habitude par contre, elle en dévoile un peu trop). D’entrée, on est pris aux tripes et l’angoisse et le suspens grandissent jusqu’au dénouement. Comme le dit l’avant-propos, « les personnages sont fictifs, les méthodes de management sont réelles », cela laisse songeur et fait surtout froid dans le dos. J’ai trouvé l’ensemble terriblement réaliste (un peu trop d’écho malheureusement avec l’actualité) et je suis resté scotché au siège tout le long. C’est mené de main de maitre par Nicolas Silhol, metteur en scène et co-scénariste, avec beaucoup de maitrise pour un coup d’essai. La direction d’acteur est également à la hauteur. Céline Sallette est toujours impeccable quelle que soit la qualité du film. Elle trouve ici sans doute son meilleur rôle (avec Je vous souhaite d’être follement aimée sorti l’an passé). Le reste du casting est très bien aussi. Je ne connaissais pas Violaine Fumeau mais elle est très convaincante. Les garçons sont plus en retrait, Lambert Wilson est limite d’en faire trop, tandis que le rôle de Stéphane de Groodt ne sert pas à grand-chose. Au final, Corporate est un film puissant, un thriller social tendu assez effrayant, aussi prenant qu’angoissant qui s’avère donc être une excellente surprise. Et un metteur en scène à suivre avec intérêt.

Corporate

dasola 13/04/2017 14:53

Bonjour ffred, après une quiinzaine morose, j'avais retrouvé avec plaisir le chemin d'une salle obscure avec ce film. J'ai beaucoup aimé.