Le Serpent aux mille coupures

par ffred  -  10 Avril 2017, 12:58  -  #2017, #Thriller, #Eric Valette, #Tomer Sisley, #Pascal Greggory, #Stéphane Debac, #Erika Sainte, #3.5*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sud Ouest de la France, hiver 2015. Un motard blessé quitte les lieux d’un carnage. Le mystérieux fugitif trouve refuge chez les Petit, une famille de fermiers qu’il prend en otage. A ses trousses : des barons de la drogue colombiens, le lieutenant colonel Massé du Réaux, et un tueur à gage d’élite, qui sont bien décidés à le neutraliser, par tous les moyens. L'homme a déclenché une vague de violence dont personne ne sortira indemne…

 

Nouveau film du spécialiste (discret) du polar à la française (La proie, Une affaire d’état). Une fois de plus il nous concocte un thriller classique, tant sur la forme que sur le fond, mais parfaitement maitrisé. Une sorte de polar sud-coréen mâtiné de western. Quelque part entre le Canicule d’Yves Boisset et le Total Western d’Eric Rochant. C’est carré, c’est musclé, c’est violent, avec quelques scènes très gores (interdit aux moins de seize ans), c’est aussi sombre que prenant avec une atmosphère bien lourde. Et une bonne distribution qui ne gâche rien. Un nouveau thriller très efficace pour Eric Valette donc, dans la lignée de sa filmographie : sans surprise mais solide et haletant. Un bon divertissement.

 

Le Serpent aux mille coupures