The Jane Doe Identity

par ffred  -  1 Juin 2017, 07:10  -  #2017, #4*, #Horreur, #André Øvredal, #Emile Hirsch, #Brian Cox, #Olwen Catherine Kelly, #Ophelia Lovibond

Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium...
 

Je ne donnais pas cher de ce film d’horreur. Sorti depuis des mois aux USA et dans le reste du monde, peu de rumeurs et de bouche à oreille, des acteurs peu attractifs, etc...Contre toute attente, voilà une très bonne surprise. The Jane Doe Identity (The Autopsy of Jane Doe en anglais!) n’apporte rien de vraiment nouveau au genre, mais c’est très bien fait. La mise en scène est serrée, alors que le scénario est sans surprise mais réserve quelques rebondissements sympathiques (et quelques scènes peu ragoûtantes). André Øvredal a également parfaitement su faire ressentir le côté huis-clos de l'histoire, en imposant une ambiance étouffante et angoissante, un malaise qui monte progressivement, et, sans nous terroriser complètement, nous faire bien flipper tout de même. Très belle interprétation, par ailleurs, du duo Emile Hirsch/Brian Cox. Ce dernier s’en sort particulièrement très bien (il est également en tête d’affiche cette semaine de Churchill). Au final, une production européenne plutôt éloignée des clichés hollywoodiens habituels, très bien maitrisée, à l’atmosphère oppressante très efficace, qui nous offre l’un des meilleurs films d’horreur vu depuis longtemps. On signe donc sans hésiter.

 The Jane Doe Identity
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Tix 06/07/2017 12:32

Je ne suis pas convaincu par ce film. J'ai apprécié la première demi-heure qui est intrigante. Pourtant, l'idée d'un réalisateur qui imprimerait son origine norvégienne m'inspirait, surtout que son précédent film, Troll Hunter, vaut le coup d’œil.

dasola 06/06/2017 22:05

Bonsoir ffred, la bande-annonce m'a donné envie. Tu me confortes dans l'idée d'y aller. Bonne soirée.