Le Dernier Vice-Roi des Indes

par ffred  -  25 Juillet 2017, 14:29  -  #2017, #Histoire, #Drame, #UK, #Gurinder Chadha, #Hugh Bonneville, #Gillian Anderson, #Manish Dayal, #Huma Qureshi, #Michael Gambon, #Om Puri, #3.5*

 

Mars 1947. Après 300 ans de domination anglaise, le Palais du Vice-Roi à Delhi ouvre ses portes une dernière fois pour accueillir en grande pompe Lord Mountbatten et sa famille. Petit-fils de la reine d'Angleterre et nommé dernier Vice-Roi des Indes, "Dickie" Mountbatten devra préparer le pays à l'indépendance. Mais la tâche s'avérera bien plus ardue que prévu. Après d'âpres négociations avec Nehru, Gandhi et Jinnah, perturbées par de violents conflits religieux, il n'aura d'autre choix que d’entériner la partition des Indes et la création d'un nouvel état, le Pakistan...

 

Pas du tout prévu à mon programme à l’origine, mais on m’en avait dit du bien et un créneau imprévu s’est libéré dans mon emploi du temps. Cela commence comme un film charmant, un beau divertissement avec belles images, beaux décors et costumes, et un certain humour british. Progressivement, on glisse vers quelque chose de plus sérieux, de plus grave et de plus prenant. La grande Histoire prend le pas sur la petite. Même si c’est autour de ces petites histoires que se construit en partie l’intrigue. La mise en scène est soignée bien que très académique. Gurinder Chadha (Joue-la comme Beckham), dont l'histoire personnelle est liée à ce récit, s’en sort plutôt bien même si on est loin de David Lean ou Richard Attenborough. L’ensemble finit par être captivant, poignant et émouvant. J’ai personnellement appris plein de choses sur l’indépendance de l’Inde et sa partition. Visuellement c’est donc splendide, la direction artistique est très réussie. La reconstitution historique est minutieuse. Le casting ne gâte rien. On retrouve la toujours excellente et impeccable (et belle) Gillian Anderson (il est vrai surtout star de séries télé : X-files, The fall, Hannibal) aux côtés de Hugh Bonneville, le héros de Downton Abbey (auquel on pense quelque peu). Avec aussi de solides seconds rôles, les prometteurs jeunes et jolis Manish Dayal et Huma Qureshi, et les vétérans Michael Gambon et Om Puri (décédé depuis, ce sera donc sa dernière apparition à l'écran). Le dernier vice-roi des Indes n’est certes pas un chef d’oeuvre mais un film agréable et édifiant. Un divertissement aussi beau qu’instructif, c’est déjà beaucoup et c’est pas tous les jours...

 

Le Dernier Vice-Roi des Indes