Une Vie Violente

par ffred  -  13 Août 2017, 08:33  -  #2017, #Drame France, #4*, #Thierry de Peretti, #Jean Michelangeli, #Cannes

 

Malgré la menace de mort qui pèse sur sa tête, Stéphane décide de retourner en Corse pour assister à l'enterrement de Christophe, son ami d'enfance et compagnon de lutte, assassiné la veille. C’est l’occasion pour lui de se rappeler les évènements qui l’ont vu passer, petit bourgeois cultivé de Bastia, de la délinquance au radicalisme politique et du radicalisme politique à la clandestinité.
 

Après un premier film très remarqué (Les Apaches, 2013), Thierry de Peretti retrouve son île natale pour un nouveau film coup de poing. Beaucoup plus politique Une vie violente n’en a pas moins pour autant des allures de tragédie grecque. Je ne connais pas bien l'histoire complexe de la Corse, passée et actuelle, mais j’ai trouvé le tout très intéressant et toujours extrêmement bien fait. Même remarques que pour son premier film, une mise en scène sèche, précise, solide, qui ne s’embarrasse pas fioriture ni de superflu. C’est direct et sans concession. Le scénario, saisissant, est tout aussi minutieux. La direction d’acteur est impeccable. Tous les acteurs sont débutants et non-professionnels, troublants de naturel, ils sont tous formidables. On y croit, on est happé par le suspens, même si on se doute que tout cela va mal finir et on ne voit pas le temps passer. Dans un style de nouveau très documentaire, Thierry de Peretti confirme donc tous les espoirs mis en lui et nous offre un film fort dont on ne ressort, une fois de plus, pas indemne. Glaçant et prenant.

Une Vie Violente