Barbara

par ffred  -  13 Septembre 2017, 15:18  -  #2017, #Drame France, #Biopic, #Mathieu Amalric, #Jeanne Balibar, #Aurore Clément, #Grégoire Colin, #Cannes, #5* ♥

 

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.
 

Le biopic est toujours un exercice difficile, le film dans le film aussi. Grand (et récent fan) de la chanteuse, j’étais très curieux de voir ce Barbara. Même si j’avais peu de crainte avec Mathieu Amalric derrière la caméra et Jeanne Balibar devant. Le premier nous a offert deux des plus beaux films français de ces dernières années (Tournée et La chambre bleue) et la seconde est l’une des meilleures mais trop rare actrice française. Le film est d’un premier abord très déroutant. Biopic, fiction, documentaire, on ne sait trop comment le prendre. Mais petit à petit la mayonnaise prend et la magie commence à opérer. Une mise en scène stylée, élégante tout autant que puissante, et un formidable montage mêlent images d’archives et images de fiction, de telle sorte qu’on ne sait plus parfois si nous voyons la vraie Barbara ou l’actrice qui l’incarne. Sans vrai fil conducteur, on se ballade avec elles sur les routes de France et dans les salles de spectacle. De moments de grâce en émotions multiples et en poésie, on est porté par la musique et les paroles de la dame en noir pendant 1h37 d’un vrai bonheur. Bien aidé, il est vrai, par une actrice totalement inspirée qui se fond dans le personnage comme on l’a vu rarement cette année. Jeanne Balibar est époustouflante. La ressemblance physique est stupéfiante par moment. Elle chante elle-même quelques morceaux (rendez-vous en février prochain). Au final, on en ressort n’en sachant pas plus sur la chanteuse mais encore plus subjugué par la femme et par le personnage. Et en aimant encore plus Jeanne Balibar et Mathieu Almaric...Cela ne ressemble à rien de connu mais c’est fascinant. Un grand film !

Barbara
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Angelilie 14/09/2017 15:02

un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir