Border

par ffred  -  16 Janvier 2019, 07:58  -  #2019, #Drame, #Fantastique, #Suède, #5* ♥, #Ali Abbasi, #Eva Melander, #Eero Milonoff, #Cannes

 

Voilà ! On tient le premier film intéressant et qui sort des sentiers battus de ce début d'année. On peut même dire le premier choc. En tout cas, le plus dérangeant qu'on ait vu depuis longtemps. Le scénario (tiré d'une nouvelle de l'auteur qui a aussi inspiré Morse) mêle habilement différents genres, du polar glauque sur fond de pédophilie, à la romance poétique et bestiale, jusqu'au fantastique et à l'horreur. Et même une réflexion sur le genre. Bien servi par une mise en scène, de Ali Abbasi jeune iranien établi en suède, superbement maitrisée, on passe par tous les stades. Un début plutôt calme, où l'on est plus intrigué et amusé qu'autre chose, glissant très vite vers un sentiment plus malsain qui nous met de plus en plus mal à l'aise jusqu'au dénouement. De surprises en rebondissements, on est peu à peu aussi fasciné que rebuté par ces deux personnages hors du commun et hors du temps, sorte d'hybrides, finalement peut être plus humains que les humains. Les deux comédiens principaux, Eva Melander et Eero Milonoff ont chacun pris vingt kilos et ont subi des heures de maquillage pour avoir ces physiques là. Ils sont bluffant tous les deux et offrent des performances exceptionnelles. Les deux films n'ont rien à voir mais, je ne sais pas pourquoi, j'ai beaucoup pensé à Under the skin. Peut être un même côté radical. On en ressort en tout cas complètement sonné et bousculé (rare de nos jours), avec un sentiment bizarre dans la bouche. Border, ovni complètement déjanté qui vient du froid, se place déjà comme l'un des outsiders de l'année. Aussi original que déconcertant et dérangeant. Une expérience unique !

Border
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :