Après lui

par ffred  -  29 Mai 2007, 14:53  -  #2007, #Gael Morel, #Christophe Honoré, #Catherine Deneuve, #Drame France, #Guy Marchand, #Salim Kechiouche, #4*

 

 

L'histoire :

 

Camille voit sa vie brisée par la disparition de son fils dans un accident de la route. Incapable de faire le deuil, elle s'attache à Franck, le meilleur ami de celui-ci, qui est aussi le responsable du drame. Les proches de Camille ne comprennent pas son attitude.
Le vide se fait autour d'elle. Qu'importe le scandale, Franck devient l'objet consentant de son affection. Mais il va prendre peu à peu conscience que l'obsession de Camille le met en danger.

 

 

Mon avis :

 

Gaël Morel aime Catherine Deneuve. Pour son quatrième film en tant que réalisateur, il filme celle qui lui a donné envie de faire du cinéma. Et cet amour se voit dans chaque plan du film. Rarement elle aura été aussi bien filmé et mise en scène. Force est de constater que Madame Deneuve est une grande actrice. Sa très longue filmographie n'a pas toujours permis de le remarquer mais depuis quelques années ses choix de films (à part le Concile de Pierre) semblent confirmer ce constat (Les temps qui changent, Palais royal !, Le héros de la famille). Elle est ici bouleversante et touchante en mère qui vient de perdre son fils. Elle est d'une justesse incroyable. Ravagée par le chagrin, Camille ne veut pas accepter cette perte et fait un transfert vers celui qui a provoqué ce drame. Une lente descente aux enfers commence alors. En permanence à fleur de peau, avec une simplicité désarmante, elle nous offre de magnifiques moments : le coup de téléphone annonçant l'accident, le choix des vêtements pour l'enterrement, le plan final...

 

 

Porté par la qualité de son actrice, Gaël Morel réalise donc un film poignant, traversé d'émotion(s) et de moments de grâce. Certes le propos est sombre et triste et si on a du mal à trouver un certain optimiste tout au long du déroulement de l'histoire, un sentiment de survie et d'envie de continuer à vivre s'impose. Christophe Honoré, co-scénariste, confirme, après Les chansons d'amour sorti la même semaine, son goût et son talent pour écrire sur le deuil et sur la mort. La mise en scène est fluide et sans heurt, la douleur et l'absence sont décrites pour chacun des personnages (surtout celui de Camille bien sur) avec tact, sans concession mais avec délicatesse. Thomas Dumerchez est une vraie révélation, il incarne avec force, détermination et sensibilité le meilleur ami du défunt sur qui l'attention de sa mère se porte. Un jeune acteur à suivre. Comme à son habitude Guy Marchand est parfait, après Dans Paris l'an passé, il confirme son retour dans des rôles tout en nuance, dans lesquels on espère le voir plus souvent maintenant. Elodie Bouchez, Elli Medeiros et Luis Rego complète la distribution dans de petits rôles mais parfaitement tenus.

 

 

Un beau film grave et triste, porté par une actrice habitée et une mise en scène subtile et simple. Un beau moment d'émotion.

 

 

Filmo Gaël Morel

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jade1961 23/06/2007 21:27

Un beau film très fort, avec des émotions intenses, même violentes.Comment survit-on à la mort de ceux que l'on aime?A chacun de trouver la solution, même si elle ne correspond pas à ce que les autres attendent.

Fritzlangueur 30/05/2007 16:16

J'ai vu également ce film dont j'attendais énormément. Je pense que Gael Morel s'est laissé débordé par la présence de son actrice préférée : Catherine Deneuve. Selon Honoré il a beaucoup retravaillé le scénario par rapport à ça. Trop sans doute. Le film pêche par un excès de scènes larmoytantes qui perdent à force toute crédibilité. L'émotion est ici approximative.

Lolo 29/05/2007 21:47

En tant que fan absolu de LA Grande Catherine (mais qui dit fan dit exigeant) je confirme l'éblouissante composition de la sus dénommée. Elle est magistrale !