Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

August Rush

 

L'histoire

 

Peu importe qu'il ait grandi dans un orphelinat : August Rush est persuadé que ses parents n'ont jamais voulu l'abandonner. Le jour où il découvre son talent inné pour la musique, August y voit même le moyen de retrouver ceux qui l'ont mis au monde : il est sûr que ses parents, s'ils entendent la symphonie qu'il a composée pour eux, sauront le reconnaître au travers de sa musique...

 

Mon avis

 

Devant l'avalanche de critiques négatives tant dans la presse que dans les blogs, j'ai voulu me rendre compte par moi même. M'attendant au pire, je dois dire que je ne suis pas surpris. Enfin tout dépend comment on aborde le film, il y a beaucoup de monde qui a aimé. En le prenant au premier degré, c'est une catastrophe. Sans doute le film le plus dégoulinant de sirop et de bon sentiments de ces derniers mois, mal écrit, mal mis en scène et mal joué. Au second degré, on peut le prendre comme une fable moderne, un conte de fée où l'orphelin fait face à l'adversité avec courage et avec l'aide de la musique pour retrouver ses parents. Je crois finalement que je vais rester sur la première option. Ce qui aurait pu être une belle histoire de famille se dilue très (trop) vite dans un trop plein de guimauve et d'une over-dose de bons sentiments. Et du coup c'est la nausée qui monte très vite par excès de sucreries. Et plus ça avance et plus on envie de vomir. Donc pas de scénario, pas de mise en scène, une musique pompeuse, une morale à deux dollars américains. La seule (petite) satisfaction viendrait peut être des acteurs. Car c'est un vrai plaisir de retrouver ceux qui jouent les parents même s'ils sont ici sous exploités. Keri Russell est toujours aussi belle et adorable mais cela ne vaut pas sa performance de Waitress et Jonathan Rhys-Meyers (Match point) est toujours aussi beau et sexy, pas mal en rocker déprimé. Quand à Freddie Highmore il s'en sort pas trop mal et est moins tête à claques que dans Arthur ou Neverland. Par contre Robin Williams est vraiment très mauvais, une fois n'est pas coutume. Bref une bluette sirupeuse à souhait dont les américains ont le secret et dont ils raffolent. Comme quoi tout n'est pas toujours parfait !

 

Freddie Highmore in Warner Bros. Pictures' August Rush

Jonathan Rhys Meyers and Keri Russell in Warner Bros. Pictures' August Rush

Warner Bros. Pictures' August Rush

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Certainement la grosse bouze de ce début d'année! C'est même assez étonnant de voir des blogueurs qui ont mis 4 étoiles à cet écoeurant et soporiphique film guimauve et tire-larmes. Mal écrit, mal réalisé, musique consternante, et le tout porté par le très énervant Freddie Highmore (désolé de te contredire, mais pour moi il a vraiment une tête à claques!!!), "August Rush" est bel et bien un monument de bêtise!
Répondre