Baaria

22 Juin 2010, 09:03  -  #2010, #1*, #Drame, #Italie, #Guiseppe Tornatore, #Monica Bellucci, #Angela Molina

 

L'histoire


Surnommée Baaria par ses habitants, cette petite ville de la province de Palerme est le théâtre d’une saga familiale qui s’étend sur trois générations. Des années 30 aux années 80, de Cicco à son fils Peppino, et à son petit-fils Pietro, Baaria nous entraîne dans une odyssée peuplée de personnages habités par des passions et des utopies qui les imposent comme de véritables héros...

 

 

 

 

Mon avis


Attention production Berlusconi ! On ne peut juger à quel point cela a pesé dans le résultat mais on assiste à quelque chose d'assez imbuvable. Au fur et à mesure que le film avançait je ne pensais qu'au terme de "pompeux". Pompeux et lourd. Une mise en scène tout sauf inspirée. Même si l'histoire semble être très autobiographique pour le créateur de Cinéma Paradiso, il l'a vraiment très mal exploitée. Le comble est la musique de Ennio Morricone qui envahit absolument chaque scène même les plus intimes au point d'être très vite insupportable alors qu'elle aurait pu être magnifique utilisée avec discrétion. mais finalement elle va bien avec le style du film. Quelques points positifs tout de même. Les images sont magnifiques, couleur sépia, on a souvent l'impression d'être devant une photo ancienne. L'interprétation est plutôt bonne même si parfois un peu "too much", avec un casting inconnu chez nous à part Angela Molina. Ce qui aurait pu être un chef d'oeœuvre et le film d'une vie pour Giuseppe Tornatore ne se révèle être qu'un ratage. Certes joli à regarder, mais d'un long ennui appuyé (2h30) où jamais ne passe l'émotion ni le souffle épique nécessaires à ce genre de fresque. Bref beaucoup de pellicules pour rien...

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Chris 24/06/2010 06:48

Je n'avais absolument pas envie d'y aller (la bande annonce est une cata à elle seule), tu confirmes !

dasola 23/06/2010 23:37

Bonsoir ffred, j'aurais été tentée mais là, tu m'as dissuadée (surtout la longueur). Bonne soirée.