Carré blanc

par ffred  -  20 Septembre 2011, 17:21  -  #2011, #Science Fiction, #Drame France, #Julie Gayet, #3*, #Sami Bouajila

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/84/87/98/19784195.jpg http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/84/87/98/19762413.jpg

 

Voilà un premier film bien singulier. L'anticipation est un genre peu prisé en France. Pour son premier long métrage Jean-Baptiste Leonetti soigne autant la forme que le fond. A la limite de l'exercice de style. Le film est âpre, dur et froid. L'action est lente avec peu de dialogues, émaillée de déferlements de violence qui nous laissent pantois. La violence aussi dans les sentiments et les tensions qui unissent les personnages. Sami Bouajila et Julie Gayet forment un couple à la dérive convaincant mais le rôle le plus marquant est celui du veilleur de nuit tenu par Jean-Pierre Andréani, formidable. Visuellement les images sont aussi froides et dures que le propos. Succession de béton, de verres, de gris, de sombre, de sang, de bruits sourds, de paroles de haut-parleurs inquiétantes. Une expérience particulière à mi-chemin entre Soleil vert, Orange mécanique et Les fils de l'homme. Un film désincarné, hors des entiers battus, pas facile d'accès, qui posent plus de questions qu'il ne donne de réponses. Pour ma part j'en suis sorti un peu perplexe mais en ayant tout de même passé un bon moment. Dès le départ intriguant et étouffant, le film se termine en gardant presque tout son mystère. Déroutant (presque fascinant) et en tout cas dérangeant.

 

3-e-toiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Chris 25/09/2011 18:29


J'aimerais le voir, mais projeté cette semaine dans ... 6 cinémas !


jujulcactus 20/09/2011 20:40


Il a vraiment l'air particulier ce film, il me tentait bien dommage qu'il soit pas sorti sur Nantes :( Des films français aussi audacieux c'est rare...


ffred 20/09/2011 22:35



J'ai déjà eu du mal à le voir à Paris...pas facile pour certains films...