Une fiancée pas comme les autres

29 Décembre 2008, 08:30  -  #2008, #Ryan Gosling, #Comédie US, #3.5*, #Craig Gillespie

 

L'histoire

 

Timide et introverti, Lars vit seul dans le garage aménagé de son frère Gus et de sa belle-soeur Karin, dans un petit village du Middlewest. Quand il leur annonce qu'il a enfin rencontré une jeune fille sur Internet et qu'elle va bientôt lui rendre visite, Gus et Karin sont soulagés et très impatients de faire sa connaissance. Leur surprise est grande lorsque Lars leur présente très officiellement l'étrange Bianca. Sur les conseils de leur médecin, Karin et Gus décident de ne pas heurter Lars et d'accepter son amie. Bianca accompagne Lars à table, à l'église ou au supermarché attirant l'attention et la stupéfaction générale du village.

 

Mon avis
 


Second film de l'année pour le jeune réalisateur Craig Gillespie après Monsieur Woodcock sorti en juillet (mais tourné en 2005), Lars and the real girl (titre original) sort sur nos écrans plus d'un an après sa sortie américaine. Un joli film, sorte de conte pour grandes personnes, très mélancolique qui laisse comme un petit goût amer et tendre dans la bouche et dans la tête après sa vision. L'histoire est un peu loufoque tout en étant très pathétique. La première partie laisse augurer du meilleur mais ça se tasse un peu avec l'acceptation par toute la communauté de "la fiancée différente" et le reste devient ensuite très conventionnel. Dommage. La mise en scène reste très gentillette et aurait mérité d'un peu plus de punch et/ou de second degré. Reste une interprétation impeccable. Ryan Gosling est parfait en jeune homme perturbé, une belle composition qui a valu une nomination aux Golden Globes 2007. Le reste du casting est tout aussi convaincant, dont la toujours parfaite Patricia Clarkson dans le rôle du médecin. Bref, une petite comédie romantique indépendante, tendre et cocasse, qui, même si elle est assez inégale et qu'elle ne laissera pas un souvenir impérissable, sort de l'ordinaire et nous fait passer un agréable moment.

 

 

Ryan Gosling. Diaphana Films Ryan Gosling, Emily Mortimer et Paul Schneider. Diaphana Films Ryan Gosling, Emily Mortimer et Paul Schneider. Diaphana Films

Ryan Gosling, Emily Mortimer et Paul Schneider. Diaphana Films


 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vincent 29/12/2008 10:54

"Une sorte de conte pour grandes personnes", c'est très joliment dit et c'est exactement ça. Je rajouterai même pour grandes personnes tristes, tant ce film est mélancolique, ouaté. Et Ryan Gosling est sublime.