Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

La Graine et le mulet

 

Un film de Abdellatif Kechiche avec Habib Boufares, Hafsia Herzi

Comédie dramatique, France, 2h31

Sortie en salles le 12 décembre 2007

 

Synopsis

 

Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s'attachant à rester proche des siens, malgré une histoire familiale de ruptures et de tensions que l'on sent prêtes à se raviver, et que les difficultés financières ne font qu'exacerber, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d'inutilité. Une impression d'échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu'à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. Seulement, rien n'est moins sûr, car son salaire insuffisant et irrégulier, est loin de lui offrir les moyens de son ambition. Ce qui ne l'empêche pas d'en rêver, d'en parler, en famille notamment. Une famille qui va peu à peu se souder autour d'un projet, devenu pour tous le symbole d'une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour... Ou, presque...

 

Critique

 

Je n'ai pu tenir qu'une heure. Obligé de sortir de la salle avec la nausée. L'image bouge trop, sans arrêt même et les visages en gros plan toujours aussi. J'ai toujours eu beaucoup de mal avec les films tournés caméra à l'épaule. Ca me donne le mal de mer, exactement les mêmes effets que lorsque je suis en bateau. Obligé donc de sortir de peur de vomir à mes pieds, la nausée étant là, après impossible de revenir voir la fin. Pour ce que j'en ai vu, cela ne m'avais pas vraiment emballé mais, bon, vu les conditions, j'attendrai sagement la diffusion télé, là ça passe mieux en général. Mais je me méfie tout de même vu l'emballement critique. C'était déjà pareil pour L'esquive, critiques dithyrambiques, moisson de César et au final pas mon film préféré de l'année. L'histoire pourrait bien se répéter cette année. A suivre...

 

Hafsia Herzi et Habib Boufares. Pathé Distribution

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
La caméra bouge sans cesse, mais est-elle vraiment à l'épaule ? Le cadre est toujours défini, rien n'est laissé au hasard (la caméra à l'épaule insupportable, c'est dans Once... ;-) ). Pour moi ce film est dans conteste le plus beau de l'année, il atteint la grâce, c'est tellement rare...
Répondre
D
Et bien moi, je suis de l'avis de diane_selwynJ'ai beaucoup aimé. C'est vrai que la caméra à l'épaule donne le tournis, il y a certains raccourcis dans le scénario qui frôle l'invraisemblable. Mais on sent une tel ferveur devant et derrière la caméra que j'ai tenu les 2h25 et je ne le regrette. (Je n'avais pas vu entièrement l'Esquive, cela m'avait insupportée).
Répondre
H
Bravo Fred !Voici une critique écrite avec beaucoup de courage et oui, malgré l'emballement critique, La graine et le mulet n'est pas un grand film. Point.<br /> Merci Fred !
Répondre
D
Non, c'est vrai? Quel dommage....Moi aussi j'avais plein de préjugés à cause des critiques unanimes (c'est pas bon signe en général...) mais là, je reconnais que je me suis trompée sur toute la ligne. Le film est sublime, fort et intelligent autant dans sa construction que dans son propos.
Répondre