Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

 

Un film de Andrew Dominik avec Brad Pitt, Casey Affleck, Sam Rockwell, Sam Shepard, Mary-Louise Parker, Paul Schneider

Western, USA, 2h39

Sortie en salle le 10 octobre 2007 (France), le 21 septembre 2007 (USA)

 

Synopsis

 

Jesse James fut l'une des premières superstars américaines. On a écrit d'innombrables livres et récits sur le plus célèbre hors-la-loi des Etats-Unis. Fascinants et hauts en couleur, ceux-ci se focalisent le plus souvent sur son image publique et ses exploits... avec un souci tout relatif de la vérité. Ceux que Jesse James pilla, ceux qu'il terrorisa et les familles de ceux qu'il tua ne virent en lui qu'un dangereux criminel. La presse, qui suivit avec passion ses braquages tout au long des années 1870, jetait par contre sur lui et sa bande un regard des plus admiratifs. Robert Ford était l'un des plus ardents admirateurs de Jesse. Ce jeune homme idéaliste et ambitieux rêvait depuis longtemps de partager les aventures de son idole. Il était loin de prévoir qu'il entrerait dans l'Histoire comme "le sale petit lâche" qui tuerait Jesse James dans le dos.

 

Critique

 

Le western est un genre de cinéma que je n'ai jamais guère apprécié. La bonne rumeur précédent celui-ci et le prix d'interprétation glané par Brad Pitt à Venise me décidèrent à sauter le pas. Le premier constat est que ce western n'est pas vraiment dans la veine de ceux de John Wayne. L'étude psychologique des personnages remplace ici la bataille rangée entre cowboys et indiens. On assiste donc à un beau film avec le beau portrait de deux hommes précipités vers leurs destins.

 

Casey Affleck et Brad Pitt. Warner Bros. France

 

Une vraie réussite tant sur la forme que sur le fond. Visuellement le film est magnifique. La beauté des images est à couper le souffle. Que ce soit dans les scènes en extérieur ou plus intimes en intérieur, le travail soigné du directeur de la photo mérite amplement un Oscar. Les couleurs sont chaudes, elles contribuent à créer l'ambiance. Techniquement la reconstitution historique est parfaite, les décors et les costumes sont au diapason de la photo. Bref aucun des éléments techniques n'est laissé au hasard et l'ensemble nous offre donc certainement l'un des plus beaux films à regarder de l'année.

 

 

 

Brad Pitt. Warner Bros. France

 

Sur le fond, le scénario de Andrew Dominik donne la même impression que la forme : parfait. L'étude psychologique des deux personnages principaux est faite avec tact, simplicité et sans jugement. L'ensemble est long -2h39- et il ne faut pas attendre de grandes scènes d'action propres aux westerns. L'action est en faite dans les scènes intimistes, dans les échanges des personnages autour d'un repas ou d'un cigare, c'est là que tout se passe. Une grande nostalgie alliée à une poésie sans cesse présente, se dégage de l'histoire et nous montre de façon magistrale et envoûtante le cheminement des deux hommes jusqu'au dénouement final.

 

Casey Affleck et Sam Rockwell. Warner Bros. France   Mary-Louise Parker. Warner Bros. France Sam Shepard. Warner Bros. France

 

Si Brad Pitt signe là une très belle performance justement récompensé à Venise, c'est son jeune partenaire Casey Affleck qui lui vole la vedette. Il est une vraie révélation. Son interprétation très ambiguë de Robert Ford est un vrai tour de force, et au final, c'est la sienne que l'on retiendra de ce film par ailleurs magnifiquement servi par des seconds rôles de haut niveau avec Sam Shepard, Sam Rockwell ou Mary-Louise Parker.

 

Casey Affleck in Warner Bros. Pictures' The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford

 

Le seul reproche que l'on peut faire à ce film est sa longueur. Certaines scènes très lentes, très contemplatives, nous amènent à la limite du sommeil. Mais la beauté et la poésie de l'ensemble, la force de la mise en scène et l'interprétation en béton du casting font de ce western un très beau film. A voir pour toutes ses raisons mais ne pas en attendre une action débridée à la Shoot'em up, vous seriez déçu !!!

 

4-e-toiles

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est un film assez rare par rapport à ce qui ce fait en ce moment: pas d'actions à tout pris, juste la psychologie. Les images très belles et les plans contemplatifs rajoutent une beauté suplementaire à un ensemble déjà assez beau, porter avec brio par un duo de choc.
Répondre
E
Oui, film très (trop) long mais d'une beauté rare. J'ai aimé mais j'ai été frustré par une certaine rigueur statique qui m'a empeché de vraiment m'emouvoir.<br /> Enfin, cela reste une belle leçon de cinéma avec un casting attrayant.
Répondre
H
En effetTrès bonne critique, mais moi je diffère sur un point : la longueur. Au contraire, à aucun moment je ne me suis embêté, je trouve le film d'une telle fluidité, que c'en est extraordinaire !
Répondre