Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

L'Empreinte de l'ange

 

Pour son deuxième film après Le cou de la girafe (pas vu), Safy Nebbou s'est inspiré d'un fait réel survenu aux Etats-unis. Avant d'être un formidable duo d'actrices, L'empreinte de l'ange est avant tout un très beau film et un beau portrait de femme(s). Cette histoire incroyable, écrite avec beaucoup de tact et de sensibilité, tout en nuance et en retenu. Pas ou peu de cris et de pleurs. Tout se passe dans le regard de ces des femmes, toutes deux aux vies bouleversées, une qui veut retrouver la paix et l'autre qui ne veut pas la perdre. Leur rencontre va vite se transformer en une confrontation puis un affrontement acharné d'où sortira une vérité douloureuse mais salvatrice pour tout le monde. La mise en scène est tout en tact et en nuance, à l'image du scénario, simple et sans concession. Ils bouleversent et nous émeuvent autant l'un et l'autre. Et donc, bien sûr, comme on s'y attendait en voyant l'affiche, la bande-annonce et connaissant les deux actrices, la rencontre de ces très grandes actrices fait des étincelles. Comme souvent maintenant (Vipère au poing, La tourneuse de pages), Catherine Frot est absolument bluffante et bouleversante dans ce rôle dramatique. Une des plus belles performance de 2008 pour l'instant (elles ne sont pas nombreuses cette année). Face à elle Sandrine Bonnaire est tout bonnement parfaite. Elle fait évoluer son personnage petit à petit avec force tout en cachant une fragilité longtemps contenue. Elle aussi peu de faute de goût en ce moment (Un coeur simple) malgré quelques ratages qu'on lui pardonne facilement (Je crois que je l'aime, Demandez la permission aux enfants). Leurs prestations face à face reste un des points fort du film au même stade que la mise en scène et le scénario. Des images magnifiques mettent tout cela encore plus en valeur. Au final une très belle surprise pour un film dont on attendait peut être pas autant. Rejoint Un conte de Noël, Il y a longtemps que je t'aime et Le premier jour du reste de ta vie dans le cercle très restreint des films français de l'année...

4-e-toiles

Catherine Frot et Sandrine Bonnaire (au second plan). Diaphana Films Sandrine Bonnaire et Wladimir Yordanoff. Diaphana Films Sandrine Bonnaire. Diaphana Films
Catherine Frot et Sandrine Bonnaire (au second plan). Diaphana Films 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Un film bancal handicapé par un scénario un peu raté. C'est dommage parce que Catherine Frot n'a jamais été aussi bonne et que son personnage est quant à lui totalement réussi (mais au détriment des autres).
Répondre
H
Un très beau film qui m'a profondément ému. Catherine Frot y est exceptionnelle (césar de la meilleure actrice??).
Répondre
M
Olà...<br /> Très bon film, avec des actrices qui forment un excellent duo. <br /> Et si la fin avait été toute autre...Cela aurait pu être aussi interessant..sinon plus?
Répondre
Q
Bonjour Fred,<br /> <br /> C'est vraiment un excellent film, les actrices sont magnifiques.<br /> Un (deux ?) césar en perspective ?
Répondre
G
j'ai aussi adoré (j'avais beaucoup aimé "Le coup de la girafe" avec Sandrine Bonnaire avec une histoire déjà de famille).<br /> Un des meilleurs films français de l'année c'est sûr, Catherine Frot est vraiment flippante et Sandrine Bonnaire (la meilleure depuis des années avec Béart et Binoche) toujours adorable et excellente aussi.
Répondre