Mascarades

19 Décembre 2008, 11:10  -  #2008, #Comédie France, #2.5*

 

 

 

L'histoire

 

Un village quelque part en Algérie. Orgueilleux et fanfaron, Mounir aspire à être reconnu à sa juste valeur. Son talon d'Achille : tout le monde se moque de sa soeur, Rym, qui s'endort à tout bout de champ. Un soir, alors qu'il rentre soûl de la ville, Mounir annonce sur la place du village qu'un riche homme d'affaires étranger a demandé la main de sa soeur.  Du jour au lendemain, il devient l'objet de toutes les convoitises. Aveuglé par son mensonge, Mounir va sans le vouloir changer le destin des siens...
Mon avis


Voilà une petite surprise agréable en cette fin d'année assez morose au niveau des sorties ciné. Ce petit film franco-algérien est un vrai coup de fraîcheur bienvenu. Premier long métrage de son metteur en scène Lyes Salem dont il a aussi co-écrit le scénario et dans lequel il tient le rôle principal (vu aussi dans le très réussi Délice Paloma l'an passé). Des débuts encourageants derrière la caméra ! L'histoire est racontée tambour battant, avec rythme, drôlerie et même loufoquerie. On rit beaucoup tout au long du film, même si cela commence à tourner en rond au bout d'un moment mais sans tomber dans la facilité et finalement pour finir de façon plutôt inattendue. La mise en scène est simple, tout de même assez sage, on aurait aimé un peu plus de corrosif, de satirique et de second degré. Mais l'essentiel est là : on passe un bon moment devant une comédie sympathique qui nous change un peu de ce que l'on nous sert d'habitude. On apprécie aussi le charme des acteurs principaux tous très bien et très beaux (belles). Ils contribuent à ce que l'on s'intéresse à ce récit, un brin irrévérencieux, un brin satirique, jamais tendancieux ou déplacé. Au final un joli film sans prétention qui atteint son but sans problème : nous faire rire tout en nous touchant. Un réalisateur et acteur à suivre.

Représentant l'Algérie à l'Oscar 2009 du meilleur film étranger

Valois du Meilleur film au Festival d'Angoulême

 

Haut et Court Lyes Salem. Haut et Court Haut et Court

Lyes Salem. Haut et Court

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

dasola 19/12/2008 20:08

Bonsoir ffred, une fois n'est pas coutume, les femmes ont le beau rôle, surtout l'épouse qui ne s'en laisse pas compter. Film agréable à voir mais j'ai déjà presque oublié. Bonne soirée.