Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

My Name is Hallam Foe

  

 

L'histoire

 

Hallam Foe, 17 ans, vit en pleine campagne écossaise avec son père et sa belle-mère. Leurs relations sont assez difficiles. Perturbé par la disparition de sa mère, cet adolescent n'a qu'une passion: la vie des autres. Il a même développé une étrange manie: espionner les individus qui l'entourent. A la suite d'une violente dispute avec son père, Hallam décide de quitter le nid familial pour Edimbourg. Du haut des toits de la capitale, il se met alors à découvrir la ville et ses habitants et plus particulièrement la troublante Kate dont le visage lui paraît très vite familier...

 

Mon avis

 

Billy Elliot a grandi. Récemment jumper dans le long vidéo-clip du même nom, le voici donc dans la peau de Hallam Foe, jeune orphelin d'une mère décédée trop tôt. Le film de David MacKenzie est une vraie réussite. Il est simple et touchant sans tomber dans un pathos qui aurait pu être très facile. D'entrée on s'attache et on s'intéresse à cet ado un peu paumé, un peu original. Peu à peu on comprend le trouble qui l'habite et on l'aime encore plus. Progressivement avec l'aide de quelques personnes, de son culot naturel et surtout de sa jolie directrice des ressources humaines, il va grandir, affronter ses démons et partir dans la vie plus fort qu'il ne l'aurait espérer. Le scénario nous porte, nous fait suivre et nous fait vivre avec Hallam comme si on était dans sa tête. Ajouté à cela une mise en scène, qui, si elle reste assez conventionnelle et simple, est parfaitement réussie, maîtrisée de bout en bout. Les images magnifiques et la musique non moins sublime apportent un charme supplémentaire dont le film n'avait pas vraiment besoin mais qui ne gâche rien. Reste l'interprétation forcément de haut niveau. Quand la matière est bonne, le résultat est rarement décevant. Jamie Bell est parfait, il confirme tous les espoirs mis en lui depuis le fameux film de Stephen Daldry. Tout comme la belle et talentueuse Sophia Myles, très à l'aise. Au final une belle réussite sur toute la ligne. Le beau coup de coeur inattendu du moment !

 

4-e-toiles

 

Jamie Bell. Pretty Pictures Jamie Bell et Sophia Myles. Pretty Pictures Jamie Bell et Sophia Myles. Pretty Pictures

Jamie Bell et Sophia Myles. Pretty Pictures

'Hallam Foe' dvd cover 'Hallam Foe' poster

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
T'avais raison, petit bijou de film, hors norme avec un Jamie Bell extra!
Répondre
D
Bonsoir Ffred, j'ai vu ce film, il y a deux jours. Peut-être pas aussi enthousiaste que toi, mais cette histoire est touchante et bien menée. J'ai été très frappée par la différence entre le visage encore enfantin de Jamie Bell et de son corps d'homme. Et puis Edimbourg, quelle belle ville. Et j'ai été contente de revoir Claire Forlani que l'on voit trop peu. Un film à découvrir en tout cas.
Répondre