Parlez-moi de la pluie

17 Septembre 2008, 16:28  -  #2008, #Comédie France, #Pascale Arbillot, #Agnès Jaoui, #Jean-Pierre Bacri, #Frédéric Pierrot, #4*♥

 

L'histoire

 

Agathe Villanova, féministe nouvellement engagée en politique, revient pour dix jours dans la maison de son enfance, dans le sud de la France, aider sa soeur Florence à ranger les affaires de leur mère, décédée il y a un an. Agathe n'aime pas cette région, elle en est partie dès qu'elle a pu. Mais les impératifs de la parité l'ont parachutée ici à l'occasion des prochaines échéances électorales. Dans cette maison vivent Florence, son mari, et ses enfants. Mais aussi Mimouna, femme de ménage que les Villanova ont ramenée avec eux d'Algérie, au moment de l'indépendance. Le fils de Mimouna, Karim, et son ami Michel Ronsard entreprennent de tourner un documentaire sur Agathe Villanova, dans le cadre d'une collection sur "les femmes qui ont réussi". On est au mois d'Août. Il fait gris, il pleut. C'est pas normal. Mais rien ne va se passer normalement.

 

 

Mon avis

 

Pour son troisième film en tant que metteur en scène, Agnès Jaoui, sans en avoir l'air, frappe un grand coup. D'une petite comédie légère (sur le papier) elle nous offre un moment d'une grande délicatesse, doux amer, d'abord mélancolique voir pessimiste mais au final plein de vie et d'espoir. Des femmes, des hommes, des couples (légitimes ou non), des familles au tournant de leurs histoires, qui nous font sourire, rire, pleurer, qui nous attendrissent et qui nous parlent. On retrouve un peu (ou beaucoup) de nous dans chacun d'eux, et donc forcément l'empathie arrive, et on ne peut que les aimer, chacun avec leurs qualités et surtout leurs défauts. C'est, comme tous les scénarios du tandem, finement et intelligemment écrit. Les dialogues sont comme toujours aussi, délectables. Ce qu'ils ont le mieux réussi, c'est faire naître une belle émotion, simple, douloureuse ou cruelle parfois, rafraîchissante aussi, que n'avaient pas autant Le goût des autres ou Comme une image (mais ils avaient bien d'autres qualités).  La mise en scène de l'actrice est aussi discrète qu'efficace, s'attachant à tous sans en laisser aucun sur le bord de la route, premiers ou derniers rôles. Sa direction d'acteurs est donc parfaite, hormis le couple, qui joue du Bacri/Jaoui sans surprise, Jamel Debouzze est plutôt pas mal, sobre et même discret, mais convaincant. Mimouna Hadji, qui joue sa mère, actrice non professionnelle, est vraiment formidable. Pascale Arbillot, hilarante dans Notre univers impitoyable, est encore ici très bien, un des solides seconds rôles du cinéma français, qui mériterait bien quelques premiers...

Parlez-moi de la pluie devient, à ce jour, le film d'Agnès Jaoui que je préfère (en attendant la suite). Drôle, fin, émouvant, mélancolique. Une petite merveille. Je ne m'attendais pas aussi bien, après la bonne surprise de son premier film et la légère déception du deuxième. C'est donc un coup de cœur.

 

Jean-Pierre Bacri et Pascale Arbillot. StudioCanal Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. StudioCanal Jamel Debbouze. StudioCanal 

Jamel Debbouze, Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. StudioCanal

 

Les Scénarii Bacri/Jaoui

 

      

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jérémy 28/09/2008 00:22

J'ai adoré 'Le Goût des autres'. Ce film là ça a coincé, c'est assez étrange. Je ne suis pas rentré dedans, et ça m'a laissé assez de marbre... sauf pour Debouzze qui tire vraiment ses cartes du jeu.

RonanG 18/09/2008 21:45

Bravo Rodolphe ! J'ai adoré le ton, l'humour, le jeu des acteurs ! Je viens de passer un très bon moment... et deux instants de forte émotion !
Bonne continuation Alex !
Ronan G

Palilia 17/09/2008 18:57

Le journal a fait la même critique que toi aujourd'hui FFRED. Il a plus insisté sur le rôle de Jamel DEBBOUZE en disant que pour une fois son jeu n'était pas surfait. en règle générale, la critique était bonne.
Ceci dit, encore un que je ne verrai certainement pas avant qu'il sorte en DVD.

bubble 17/09/2008 18:41

Nul à chier !