Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Phénomènes

 

L'histoire

 

Surgi de nulle part, le phénomène frappe sans discernement. Il n'y a aucun signe avant-coureur. En quelques minutes, des dizaines, des centaines de gens meurent dans des circonstances étranges, terrifiantes, totalement incompréhensibles. Qu'est-ce qui provoque ce bouleversement radical et soudain du comportement humain ? Est-ce une nouvelle forme d'attaque terroriste, une expérience qui a mal tourné, une arme toxique diabolique, un virus qui a échappé à tout contrôle ? Et comment cette menace se propage-t-elle ? Par l'air, par l'eau, ou autrement ? Pour Elliot Moore, professeur de sciences dans un lycée de Philadelphie, ce qui compte est d'abord d'échapper à ce phénomène aussi mystérieux que mortel. Avec sa femme, Alma, ils fuient en compagnie d'un ami, professeur de mathématiques, et de sa fille de huit ans. Très vite, il devient évident que personne n'est plus en sécurité nulle part. Il n'y a aucun moyen d'échapper à ce tueur invisible et implacable. Pour avoir une mince chance de survivre, Elliot et les siens doivent à tout prix comprendre la véritable nature du phénomène, et découvrir ce qui a déchaîné cette force qui menace l'avenir même de l'espèce humaine...

 

Mon avis

 

Voilà encore une nouvelle escroquerie de Monsieur Shyamalan. J'avais juré de ne plus m'y faire prendre après La jeune fille de l'eau. Ca avait pourtant bien commencé avec Sixième sens, après ça c'est lentement dégradé, Le Village avait un peu redonné espoir mais non...Enfin bon, la bande-annonce ici était intrigante. Je vous rassure tout le film est dedans. C'est à dire pas grand chose. D'abord il ne se passe rien. Les gens se suicident pendant 1h30 (c'est long pour une bande-annonce !), et d'autres s'enfuient. Voilà le scénario. Et sans scénario difficile de faire une mise en scène. La preuve est là. Et en toute logique, puisque il n'y pas de film, il n'y a pas d'interprétation. On atteint le niveau zéro. Bon il faut bien dire que sans scénario et sans mise en scène difficile pour un acteur de jouer quelque chose. Et les dialogues sont aussi très savoureux, il faut absolument que Monsieur M. embauche un scénariste et un dialoguiste s'il refait (sans doute malheureusement) un jour du cinéma. On sent bien la morale écolo arriver avec ses gros sabots, mais bon à la fin on s'en fiche un peu tant on a envie que le phénomène s'arrête. Et la fin à Paris grandiose, heureusement il y a les beaux Cyril Thouvenin et Stéphane Debac ! Creux, vide, ennuyeux, mal joué, mal écrit, mal réalisé, mal photographié, même pas peur...bref tout est raté...ah non ! sauf la sieste...A peine vu et sorti Phénomènes est déjà dans le tiercé de tête des nanars de l'année. Cette fois c'est sûr : on ne m'y reprendra plus !

 

'Phénomènes' scene (Image 18939292.jpg)

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Effectivement, j'ai aussi été déçue par ce film...
J'avais pourtant bien aimé "6ème sens" et "le village", un peu moins "incassable", mais celui-là m'a pas mal déçue.
La bande-annonce faisait plutôt envie, c'est pour cette raison que j'ai été voir le film!
Bonne continuation pour ton site! ^^
Répondre
T
Je n'ai pas vu le film et ca ne me tente pas trop.
Ce film reléve plus du plagiat que d'une idée originale de Shyamalan . Pour ceux qui connaissent le livre de Denis Marquet "Colére" sortie en 2001, les ressemblances sont trés trés troublantes. Alors juste pour ca, je préfère rester dans mon imaginaire, car le bouquin, lui, est trés bien !
Répondre
H
ça y est je l'ai vu! et je t'avoues rejoindre l'avis d'alastor et de sniff, j'ai beaucoup aimé ce film et son ambiance qui m'a rappeller "la 4ème dimension". Quant à la comparaison avec Hitchcock , je la trouve plutôt juste, même si je comparerais plus "Phénomènes" aux "oiseaux" du maître du suspens, puisqu'ici, MNS arrive à nous faire peur avec du vent là où Hitchcock terrorrise avec des moineaux. Et puis, ce qui est surtout interessant avec ce film, c'est de vois à quel point il divise son public. En effet, c'est le 1er film de l'année, sur lequel mon acolyte PierreAfeu et moi ne sommes pas d'accord...
Répondre
A
"Incroyable ! Comparer Shyamalan à Hitchcock c'est comme les comparaisons de Kechiche avec Pialat aux derniers Césars !!! Ils doivent se retourner dans leurs tombes !!! Un peu de sérieux tout de même !!! "

C'est pas une comparaison, c'est une manière de dire qu'il est bcp influencé par Hitchock, chose qu'il avoue lui même dans les interview de Phénomènes.
Répondre
S
On ne compare pas Shymalan à Hitchock, le premier ayant encore beaucoup de chemin à parcourir, mais il est vrai que depuis le début de sa carrière il se place en cinéaste résolument hitchcockien et il est vrai que Phénomènes est très influencé par le maître du suspens (cf. la scène de la balançoire ou l'art de créer une angoisse totalement gratutie et artificielle et la scène avec la vieille, comme le souligne alastor, référence/hommage à Psychose). Phénomènes est pour moi son meilleur film, le plus équilibré, le plus simple, le moins démonstratif (on attend un twist final qui ne vient pas), le plus drôle. Une très bonne surprise en ce qui me concerne, on est loin de l'escroquerie. Wylirah, ne te laisse pas influencer par ses mauvaises critiques, le film est à voir, au moins pour se faire son avis.
Répondre