Pina

par ffred  -  27 Avril 2011, 10:00  -  #2011, #Documentaire, #Wim Wenders, #0.5*

 

 

Les Films du Losange

 

La danse est un des arts vers lequel je ne vais pas naturellement. Mais j'ai déjà vu deux ou trois spectacles qui m'ont bien plu. Je n'y suis pas hermétique, quelque chose à découvrir donc. Cela allié aux bonnes critiques et aux avis des blogueurs quasi unanimes, je me suis laissé tenter. Et puis il y a Wim Wenders, celui de Paris Texas, celui qui n'a plus fait de long métrage depuis le très beau Don't come knocking en 2005. Mais ici rien à faire, je suis resté complètement en dehors du film. Je me suis rarement ennuyé comme cela au cinéma, et j'en suis désolé. Peut être faut-il aimé la danse ou la chorégraphe. La mise en scène de Wenders ne semble être faite que pour les initiés, les néophytes sont complètement laissés sur le bas côté, peut être est-ce voulu...? Les images ne sont pas très belles. La 3D est plutôt bien employée et donne des scènes parfois très réalistes. Au final, malheureusement je n'ai pas du tout adhéré. Est-ce représentatif de la danse contemporaine ? J'ai trouvé cela assez austère, triste, voir morbide. Mais je suis quand même content d'avoir essayé...

 

Les Films du Losange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Tching 30/04/2011 11:39

RRoooo bah oui là ça déconne ;-)
Pareil que mymp : bien que mon ignorance de Bausch dépasse mon ignorance en danse, j'ai été touché par la beauté de ce film. Et puis j'ai pas trouvé ça si triste, ou morbide, tout le contraire, ça m'a donné envie de courir de danser de faire la fête, de me battre avec des flics... euh non pas ça. Mais c'est marrant ce truc du non-noté du coup : ça veut dire que t'es resté trop dehors, trop extérieur pour pouvoir le noter et le juger ??? Je ne sais pas si ça m'a déjà fait ça...

ffred 28/04/2011 19:37

Ben Michael je vais pas me forcer... et puis ce n'est pas 0 étoile, c'est pas de note...Tu ne mettras pas 0 à Rabbit Hole car tu ne le penses pas...

mymp 27/04/2011 12:19

Ah beh ça, t'as intérêt à être désolé, tiens ! Non mais c'est quoi cette histoire de zéro étoiles ? ;) Même pas une ? Je ne suis pas fan non plus de danse contemporaine (et encore moins connaisseur de Pina Bausch), pourtant il y a une telle grâce dans ce film, et qui va au-delà de l'ennui, de l'austérité... Tu n'as même pas trouvé que certaines scènes étaient belles ?
Pour la peine, je vais réécrire ma critique de Rabbit hole pour pouvoir lui mettre zéro étoiles aussi ;)