Stories we tell

par ffred  -  29 Mars 2013, 22:02  -  #2013, #Documentaire, #Sarah Polley, #5* ♥, #Canada

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/15/22/20495671.jpg http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/15/22/20495660.jpg

 

Et si le meilleur film de l'année était un documentaire ? Il est vrai que j'en vois peu. Mais à chaque fois j'en sors enchanté (L'enfer d'Henri-Georges Clouzot, Les Invisibles...). En voyant l'affiche de Stories we tell on ne se doute pas qu'il s'agit d'un film documentaire. D'ailleurs Sarah Polley, la réalisatrice (Loin d'elle, magnifique), triche un peu en nous (manipulant ?) bluffant bien. J'ai vraiment cru jusqu'au bout qu'il n'y avait que des images d'archives. C'est tellement bien fait que l'on y voit que du feu. Mais c'est tout de même le côté docu qui prime. Le film raconte l’histoire de sa famille, de ses parents et des circonstances de sa naissance. C'est peu dire que le film est touchant, poignant et bouleversant. J'ai été aux bords des larmes tout le long (elles ont même beaucoup coulé, je vous rassure...). Car cette famille pourrait être celle de n'importe qui d'entre nous. Si son histoire lui est propre, chacun retrouvera dans un des témoignages ou dans un des personnages quelque chose qui va fortement lui parler. Ce fut évidemment mon cas (et à plusieurs reprises). Le film joue en permanence sur la vérité, l'image qu'on en a, celle que l'on fantasme ou l'on sublime, celle que les autres ont. L'ensemble est fait avec tellement de pudeur, de tendresse, de douceur, d'amour et d'une telle sincérité que cela nous touche au plus profond. L'écriture et la réalisation de la cinéaste canadienne nous font oublier que nous sommes devant la réalité. On se croirait dans un film de fiction au suspens haletant et passionnant (l'inverse de certaines oeuvres de fiction donc). On en ressort plein de questions sur sa propre famille et les secrets enfouis dont on entendra peut être jamais parler. Et des questions tout court sur ce que l'on vient de voir. Vrai/faux documentaire, vraie/fausse fiction ? Dans tous les cas Sarah Polley maitrise son sujet et sa mise en scène. C'est fort, puissant et ne peut laisser indifférent. On a hâte de voir la suite pour cette jeune femme terriblement talentueuse (et excellente actrice aussi). Déjà deux chefs d'oeuvres sur trois à sa filmographie (son second film Take this waltz n'est pas sorti en salles en France, le DVD sort en mai). Un détail : j'ai beaucoup pensé à Woody Allen pendant la projection...

Stories we tell est un film formidable, intelligent et terriblement émouvant, en un mot original et passionnant. Il est donc à voir...

 

5-etoiles coeur.gif

 

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/15/22/20495652.jpg