Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Sunshine Cleaning

Surreal Distribution

 

L'histoire

 

Rose Lorkowski était la "star" du lycée, la pom-pom girl qui sortait avec le capitaine de l'équipe de football américain. Elle est aujourd'hui une mère célibataire trentenaire et gagne sa vie en faisant des ménages. Sa soeur Nora habite toujours chez leur père Joe, un businessman raté qui a toujours misé sur des produits qui auraient normalement dû le rendre riche rapidement... Parce qu'elle doit trouver l'argent nécessaire pour envoyer son fils dans une école privée, Rose persuade sa soeur de monter avec elle une entreprise de nettoyage de scènes de crimes. Elles se retrouvent alors confrontées à toutes sortes de situations spéciales...
Amy Adams et Jason Spevack. Surreal Distribution Amy Adams et Emily Blunt. Surreal Distribution Emily Blunt. Surreal Distribution 
Mon avis


Comme il m'arrive de temps en temps je suis allé voir ce film sans en avoir pas entendu parler ni vu la bande annonce. L'affiche, le casting et la mention "par les producteurs de Little miss sunshine" m'y ont simplement attiré. Attention les deux films n'ont rien avoir entre eux, à part sunshine dans leur titre. Celui-ci est un peu plus sombre, plus nostalgique, avec toujours beaucoup d'humour mais un peu plus noir. Par certain côté il m'a rappelé la bonne surprise du début d'année Frozen river. Si la mise en scène reste somme toute assez classique mais solide, c'est du côté du scénario qu'il faut trouver la première satisfaction. Tranche de vie d'une famille américaine vivant de petits boulots et de débrouilles, l'histoire nous émeut assez vite sur la destinée de ce père et de ses deux filles. Ça commence un peu mou et on a peur pour la suite, mais la suite ce révèle fort heureusement très convaincante. On est ensuite captivé par le devenir des trois personnages tous aussi émouvants les uns que les autres. La seconde satisfaction vient bien entendu des interprètes. Amy Adams confirme tous les espoirs mis en elle ces derniers mois dans des rôles très différents (nommée aux derniers Oscars pour Doute). Tout comme Emily Blunt découverte dans Le diable s'habille en Prada. Elles sont toutes deux très bien en soeur aussi différentes qu'aimantes et forment un très joli duo. Pour jouer leur père les producteurs ont refait appel à Alan Arkin (oscarisé pour Litlle miss sunshine). Il est encore une fois parfait avec un rôle un peu plus en dedans et moins épais mais tout aussi délectable.

Un beau film indépendant, drôle, tendre, nostalgique, simple, nous exposant une famille simple vivant dans la démerde et dans l'instant. Ce film pourrait être le pendant américain et la continuité du très beau japonais Departures, encore un film qui parle de la mort et du deuil en nous amusant, avec délicatesse, sans pathos, sans méchanceté et sans gros sabots. Une très bonne surprise. A voir sans hésiter.

 

Alan Arkin, Amy Adams, Emily Blunt et Jason Spevack. Surreal Distribution

Filmo Sélective Amy Adams

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article