Ni à vendre, ni à louer

par ffred  -  8 Juillet 2011, 08:11  -  #2011, #Comédie France, #Pascal Rabaté, #Maria de Medeiros, #Jacques Gamblin, #David Salles, #2*, #Dominique Pinon, #François Morel

 

Dominique Pinon. Loin Derrière L'Oural

 

François Morel. Loin Derrière L'Oural

 

J'avais été enchanté l'an passé par le premier film de Pascal Rabaté Les petits Ruisseaux. J'attendais donc celui-ci avec une certaine curiosité voir impatience. Déception à l'arrivée. Je n'ai jamais été très fan de Jacques Tati, et ce film en est un hommage appuyé. Pas de dialogues, juste des onomatopées, que des gags visuels. Il faut un moment pour s'adapter à cette ambiance, certes peu banale, mais je n'ai jamais réussi à rentrer dedans vraiment. Quelques sourires par ci par là mais pas de rires francs. On assiste plus à une succession de sketchs qu'à autre chose. Il se dégage malgré tout une certaine poésie de l'ensemble. Mais la mise en scènereste bien trop sage à mon goût. Le casting est très bien choisi. Que du bon, ce qui sauve un peu l'ensemble : Maria de Medeiros, toujours délicieuse, est entourée de quelques solides collègues (Gamblin, Damiens, Morel, Pinon, Mosca, Neuwirth, Kervern...). Bref, un petit exercice de style pas désagréable mais pas tout à fait dispensable. Les fans de Tati crieront peut être au plagiat, d'autres s'amuseront sans doute, moi je me suis au final un petit peu ennuyé...

 

2-e-toiles

 

 

 

Maria de Medeiros & Jacques Gamblin. Loin Derrière L'Oural

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :