Before sunrise/Before sunset

par ffred  -  16 Juin 2013, 21:00  -  #2005, #Années 90, #Julie Delpy, #Ethan Hawke, #TV-DVD, #3.5*, #Richard Linklater, #Albert Delpy

 

Jeune américain de passage en Europe, Jesse aborde Céline, étudiante française, dans un train entre Budapest et Vienne. A Vienne, il lui demande de descendre pour l'accompagner dans une visite de la ville pendant les 14 heures qui le séparent du décollage de son avion pour les Etats-Unis. Amusée, peut-être séduite, Céline accepte...Neuf ans plus tard, il se retrouvent à Paris alors que Jesse est venu présenter son nouveau roman. Ils passent l'après-midi ensemble dans des cafés, des parcs et sur les quais de la Seine, retrouvant instantanément leur ancienne complicité. Comme lors de leur première rencontre, ils ont énormément de choses à se raconter...

 

Quelques jours avant la sortie du troisième volet, je me suis enfin décidé à voir les deux premiers films de la saga Before. On me la recommande tellement chaudement depuis longtemps. Tous les neuf ans, Richard Linklater nous propose de retrouver Céline et Jesse (Julie Delpy et Ethan Hawk aussi co-scénaristes, nomination à l'Oscar du scénario adapté en 2005) qui se sont rencontrés par hasard dans un train entre Budapest et Vienne en 1995. Le premier film Before Sunrise est donc celui de la rencontre et de la découverte. D'entrée, les personnages nous sont sympathiques et on s'attache à eux. Le premier constat est que le tout est très bavard. Loin de la comédie romantique à laquelle on s'attendait. D'ailleurs, ils parlent tout le temps, une seule et même conversation ininterrompue le temps d'une soirée et d'une nuit. Léger et insignifiant au début, cela prend de l'épaisseur petit à petit et l'on est donc très vite charmé par ce couple improbable qui sait que son histoire ne durera qu'une nuit. Sunrise est un joli film attachant, qui donne envie d'en voir plus. Ce que l'on peut faire immédiatement avec Before Sunset. Neuf après, le couple se retrouve à Paris. L'action est cette fois resserrée en temps réel (1h30). C'est toujours aussi bavard. Moins léger au début, plus grave, et aussi moins intéressant, ils parlent d'environnement et politique alors qu'ils se sont pas vus depuis des années et l'ennui commence à poindre. Mais le charme revient assez vite quand la conversation se recentre sur eux. Les personnages ont mûri, les acteurs aussi, tout le monde est plus posé mais toujours aussi passionné, la réalité de la vie est passé par là et le constat est un peu amer pour les deux. La fin est un peu abrupte et nous laisse sur notre faim. Cette suite est cohérente et bien faite mais j'ai tout de même préféré le premier volet. La suite en salles le 26 juin...

Before sunrise/Before sunset
Before sunrise/Before sunset
Before sunrise/Before sunset
Before sunrise/Before sunset

Chris 23/06/2013 20:59

Même préférence que toi pour le premier, mais je note un cran au-dessus. Je trouve que l'ensemble, sous ses dehors anodins, est profondément marquant.

Wilyrah 22/06/2013 11:40

3,5 ce n'est pas suffisant. Tu vas me rajouter un demi-point sinon je viens à la Poste et je te jette un cendrier au visage :)

ffred 22/06/2013 12:11

En fait c'est 4 pour le 1er et 3 pour le second. Donc moyenne 3,5...