Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

La Tendresse

La Tendresse : Affiche

 

Un couple séparé depuis quinze ans se retrouve le temps d’un voyage de deux jours pour aller chercher leur fils hospitalisé à l’étranger suite à un grave accident de ski. Que ressentent-ils encore l’un pour l’autre ?...

 

De Marion Hansel je n'avais vu que deux films, Dust (1985) et Les noces barbares (1987) et plus rien depuis. C'est surtout ici le casting qui m'a attiré vers La tendresse. Olivier Gourmet est un des meilleurs acteurs francophones actuels, toujours impeccable quelque soit le rôle ou le genre, et j'ai une tendresse particulière pour Marilyne Canto depuis Le lait de la tendresse humaine (2001). Ce film est d'une simplicité désarmante. Une chronique familiale douce (et tendre bien sûr) sur les choses du quotidien, aussi légère que La vie domestique est pesant. Pas de drame, pas de dispute, pas de rancoeur, pas de règlement de compte (l'anti-thèse de Eyjafjallajökull sur quasiment le même thème, road-movie de deux divorcés qui se retrouvent pour aller rejoindre leur enfant à l'étranger). Tout est donc simple ici. De la mise en scène au scénario, de l'interprétation à la technique. Alors oui, le film ne restera pas dans les mémoires mais on passe un bon moment avec cette famille éclatée qui pourrait être la notre, où l'amour et la tendresse sont toujours présent. Au cinéma, les ruptures se passent toujours mal, pas forcément dans la vie... Un joli film, un peu nostalgique, fin et délicat sur les sentiments et le temps qui passe...

 

La Tendresse
La TendresseLa TendresseLa Tendresse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article