Météora

par ffred  -  29 Juillet 2013, 08:19  -  #2013, #Drame, #Grèce, #4*

Météora : Affiche

 

Au coeur de la Grèce, les monastères de Météora trônent sur des colonnes de grès vieilles de millions d’années, comme suspendus entre ciel et terre. Dans les vallées qu’ils surplombent, les cycles éternels de la vie paysanne contrastent avec le monde austère des religieux. Le jeune moine Theodoros et la nonne Urania ont voué leur existence à Dieu mais une attirance grandissante les pousse l’un vers l’autre. Déchirés entre dévotion spirituelle et désir charnel, ils sont bientôt contraints à un choix terrible.

 

La production cinématographique grecque ne doit pas être très importante ces temps-ci, la sortie de ce film est donc à noter (même si les fonds proviennent surtout d'Allemagne). Présenté en compétition officielle à Berlin, ce deuxième film de Spiros Stathoulopoulos fait partie de ces films qui se méritent. Aride et austère, Météora (suspendu en grecque) porte bien son nom. Les monastères où vivent les personnages sont comme suspendus dans les nuages, tandis que le moine et la nonne sont suspendus entre leur état spirituel exigé par leur vocation et celui de leur désir charnel, bien plus humain, naturel et terre à terre. La foi peut-elle être plus forte que le désir ? Ce dilemme est mis en image de façon absolument splendide, la beauté des paysages et de la photo est à couper le souffle. La mise en scène est bien sûr épurée et minimaliste au service d'un scénario malin mêlant scènes réelles et animées (sous forme d’icônes orthodoxes) devant laquelle jamais on ne s'ennuie. Une atmosphère particulière, la lenteur du récit, le peu de dialogues et de longs plans fixes, entrecoupées de psalmodies ou de chants religieux, finissent par être envoutants. On est pris au jeu et fasciné par cette attirance interdite devenant un vrai suspens. Le dénouement, plutôt flou et ouvert à plusieurs interprétations, nous laisse malgré tout un peu sur notre faim. Après La cinquième saison, voici donc un nouveau film qui se mérite, une autre pépite européenne qui, si elle ne nous élève pas l'âme, peut nous amener à réfléchir. Exigeante et superbe, Météora est une nouvelle preuve de la qualité de la production européenne actuelle, loin des blockbusters et autres remakes...

 

Météora
Météora
Météora
Météora
Météora