Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ciné de Fred

Miele

Miele : Affiche

 

Irène vit seule dans une maison au bord de la mer non loin de Rome. Son père et son amant la croient étudiante. En réalité, sous le nom de code MIELE, elle aide clandestinement des personnes en phase terminale à mourir dignement en leur administrant un barbiturique puissant. Un jour elle procure une de ces doses mortelles à un nouveau "client", Monsieur Grimaldi. Elle découvre cependant quʼil est en parfaite santé...

 

Dans la famille "actrice qui passe derrière la caméra" voici Valeria Golino. La belle et talentueuse actrice italienne saute le pas avec un sujet plutôt casse-gueule, le suicide assisté (le film n'est pas sans rappeler Rendez-vous avec un ange avec Isabelle Carré). On enlèvera pas à ce premier essai quelques qualités. La mise en scène est élégante, avec certes quelques effets de style, mais les images sont superbes. La direction d'acteurs est très convaincante. Jasmine Trinca est vraiment très bien, elle irradie et porte tout le film sur ses épaules. Le sujet est sensible, le scénario est assez bien écrit, fait avec tact et délicatesse, il ne juge pas. Il y a des scènes vraiment magnifiques mais je lui ferais un gros reproche : le film ne m'a pas touché. Au final on s'ennuie un peu même si on assiste là à un beau portrait de femme, mais il manque d'émotion. C'est dommage car il s'en fallait de peu pour que l'essai soit transformé. On sera indulgent avec Valeria Golino parce qu'on l'aime bien par ailleurs et on attendra la suite pour se prononcer. Malgré tout, son premier opus est au-dessus de la moyenne des premiers films qui sortent régulièrement...

 

Miele
Miele
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article